deschamps (didier) (B.Papon/L'Equipe)
Bleus

Équipe de France : Pavard, Nzonzi, Fekir, Martial... Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de Didier Deschamps

Le sélectionneur des Bleus a annoncé sa liste des vingt-quatre joueurs retenus pour affronter en amical le pays de Galles, le 10 novembre et l'Allemagne, quatre jours plus tard. Retrouvez les meilleurs moments de la conférence de presse de Didier Deschamps.

Première convocation pour Pavard et Nzonzi

«Benjamin est performant avec son club et avec la sélection Espoirs sur les premiers matches de qualification. C'est un défenseur central à la base, qui peut évoluer dans les deux positions, notamment celle d'arrière droit. Il n'a pas d'expérience internationale, mais peu de joueurs en ont. Il est bon avec Stuttgart, ça me semble logique qu'il vienne avec nous après le forfait de Djibril Sidibé.»

«Steven, a 28 ans, il a connu les Espoirs il y a quelques années. Il avait déjà un très bon niveau la saison dernière, mais il y avait une forte concurrence à ce poste-là. Il a fait un bon début de saison avec Séville, et puis c'est lié au fait que je n'ai pas pris N'Golo Kanté. C'est un joueur qui connait bien ce poste et ce rôle de milieu axial.»

Les retours de Martial et Fekir

«Anthony continue d'être efficace, il n'a pas été là pendant cinq, six rassemblements. Il revient bien, je ne vais pas le cantonner à un rôle de remplaçant. Il aurait pu revenir la dernière fois, mais il y a de la concurrence. Beaucoup de joueurs peuvent prétendre légitimement à être dans la liste. Je prends huit joueurs dans le domaine offensif, certains joueurs ne sont pas là et pourraient l'être.»

«Nabil, c'est quelqu'un dont je pense du bien, je crois avoir fait tout ce que j'ai pu pour qu'il choisisse l'équipe de France. Je l'ai sélectionné dans des périodes où il était moins performant, il a eu aussi une grave blessure. C'est important pour moi que Nabil ait retrouvé de la confiance. Sur son utilisation, c'est un attaquant axial, plus en deuxième attaquant, même s'il a joué première pointe. Je suis content qu'il soit revenu à un très bon niveau, il fait marquer et il marque.»

Objectif demi-finales à la Coupe du monde

«Je sais que mon président a confiance en moi. C'est important pour les joueurs aussi, que cette association fonctionne bien, et ça dépend des résultats. Quand on a démarré, on avait l'envie d'aller le plus loin possible. On verra qui on rencontrera, l'équipe de France est respectée et compétitive, on est tête de série. La France a une place importante sur le plan européen et mondial, on sort d'une finale à l'Euro 2016. Participer à une Coupe du monde, c'est quelque chose d'excitant qui doit galvaniser les joueurs.»

Le comportement et le niveau de Mbappé

«Je discute avec lui, les critiques ne sont pas de mon ressort. Kylian fait des choses extraordinaires, mais le plus important c'est la gestion humaine. Son entraineur au PSG doit gérer ça aussi. Personne n'a une carrière linéaire où tout est rose. Il a fait un très bon début de saison. Il est très sollicité médiatiquement, et quand on parle parfois on peut avoir une ou deux maladresses. Il n'y a qu'une vérité pour tout joueur, c'est le terrain. Il a le droit d'être moins bon, moins efficace. La qualité est là... mais il a seulement dix-huit ans. Ce joueur a une marge de progression très importante mais je préfère regarder ce qu'il fait aujourd'hui.»

La place de Kimpembe en sélection

«Il démontre avec son club beaucoup de qualités, cette saison il est en alternance avec les deux défenseurs brésiliens. Il a gagné en expérience et en maturité, mais je prends quatre défenseurs et certains sont plus expérimentés. Je ne le sélectionne pas en me disant : "C'est le quatrième, il ne va pas jouer". Le fait que je l'appelle régulièrement montre que j'ai confiance en lui. Il a le niveau international, même s'il n'a pas encore eu le temps de jeu pour le démontrer.»

Les gardiens de but

«Hugo a passé des examens ce matin, il a une déchirure du grand adducteur et sera absent minimum quinze jours. Mais même s'il avait été là, Steve aura joué un match. Là, Steve en jouera au moins un, c'est sûr. Le reste, je verrais, j'en parlerai avec mes gardiens.»
Corentin Corger
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :