Alexandre Lacazette compte 16 sélections. (F. Faugère/)  L'Équipe
Bleus

Équipe France : comme Alexandre Lacazette, ils ont été délaissés en sélection

Non convoqué malgré une excellente saison avec Arsenal, Alexandre Lacazette souffre d'un manque de reconnaissance en sélection. D'autres joueurs n'ont presque jamais eu - ou ont dû longtemps attendre - leur chance avec leur pays malgré une redoutable efficacité en club. Exemples.

L'exemple de Français encore en activité

Wissam Ben Yedder
On peut totaliser 62 buts en quatre saisons en L1, avoir scoré 38 fois en trois ans en Liga, briller en Coupes d'Europe (10 buts en C1 la saison dernière, barrages inclus, idem cette saison en C3) et n'avoir qu'une sélection en équipe de France. C'est le cas de Wissam Ben Yedder. À 28 ans, l'ancien Toulousain a pourtant fini sixième meilleur buteur du Championnat d'Espagne avec le Séville FC (18 réalisations). Avec le club andalou, il avait créé la sensation lors du précédent exercice en éliminant Manchester United en Ligue des champions, par la grâce d'un doublé. Ce qui ne lui a pas suffi pour être convoqué pour la Coupe du monde.
Kevin Gameiro
Son parcours a connu une issue différente. Mais comme Ben Yedder, Gameiro a longtemps été ignoré par les sélectionneurs, malgré un rendement éloquent : 0 cape de novembre 2011 à septembre 2016 ! Entre-temps, l'ex-Parisien a marqué à 39 reprises en Liga avec le Séville FC, et remporté trois Coupes d'Europe. Son arrivée à l'Atlético en 2016, où il a rejoint le leader d'attaque des Bleus, Antoine Griezmann, lui a permis de faire son retour en équipe de France. Mais Gameiro ne s'est pas imposé, avec les Colchoneros comme avec les Bleus. Et s'il a rejoint le Valence CF cette saison, son regain récent d'efficacité (doublé face à Arsenal, but contre le Barça en finale de la Coupe du Roi) ne lui a permis d'être de nouveau convoqué.
Gameiro compte 13 sélections et 3 buts avec les Bleus. (P. Lahalle/)  L'Équipe
Gameiro compte 13 sélections et 3 buts avec les Bleus. (P. Lahalle/) L'Équipe
Alexandre Lacazette
Premier joueur du XXIe siècle à avoir inscrit plus de 20 buts trois saisons d'affilée en Ligue 1, l'ancien Lyonnais n'a jamais été un premier choix en attaque avec l'équipe de France, comme le prouvent ses cinq titularisations en seize capes. S'il n'a pas joué avec les Bleus d'octobre 2015 à juin 2017, son doublé en Allemagne en novembre 2017 devait lui faire franchir un cap. Mais son temps de jeu réduit avec les Gunners après l'arrivée d'Aubameyang et une blessure l'ont empêché de confirmer et de prendre le wagon du Mondial. Depuis, il n'a plus rejoué en sélection, malgré un très bon cru 2018-21019 (19 buts et 13 passes décisives).
Anthony Modeste
Auteur de 25 buts en Bundesliga en 2016-2017 avec Cologne, Anthony Modeste a alors réalisé une superbe saison. Mais l'attaquant n'en était pas à son coup d'essai : 15 buts avec Bastia en 2012-2013, 12 avec Hoffenheim en 2013-2014 et 15 en 2015-2016 avec, déjà, Cologne. Mais cela n'a pas suffi. Modeste n'a jamais joué avec les A. Et à 31 ans, il est sans doute déjà trop tard pour l'ancien Espoirs. D'autant que celui-ci s'est perdu depuis, entre un prêt raté au club chinois de Tianjin Quanjian puis un retour à Cologne, qui vient d'être promu en Bundesliga après une relégation.

L'exemple de buteurs en activité dans le Top 4 européen

Aritz Aduriz
Une entrée en jeu en 2010, et puis plus rien pendant cinq ans et demi. Durant cette période, l'attaquant de Bilbao s'est pourtant mis en évidence avec 14, 16 et 18 buts en Liga en trois saisons d'affilée, et des buts à la pelle en Ligue Europa, qui lui ont permis de terminer meilleur buteur de l'édition 2015-2016 avec 10 réalisations. Son retour en Seleccion en mars 2016, à 35 ans, avait fait sensation, avant qu'il ne soit retenu pour prendre part à l'Euro.
Mauro Icardi
Ce fut sans doute LE plus grand oubli de ces dernières années. Finisseur incroyable de l'Inter Milan, avec laquelle il a inscrit 22, 16, 24 et 29 buts (co-meilleur buteur en 2017-2018 avec Immobile) lors des quatre précédentes saisons, Mauro Icardi n'a évolué qu'à huit reprises avec l'Argentine. Le joueur de 26 ans n'a même connu aucune sélection d'octobre 2013 à août 2017. Et après une saison difficile ponctuée de 11 buts en Serie A avec les Nerazzurri, il n'a pas été retenu pour participer à la prochaine Copa America (14 juin - 7 juillet).
Mauro Icardi a inscrit un seul but avec l'Albiceleste. (Presse Sports)
Mauro Icardi a inscrit un seul but avec l'Albiceleste. (Presse Sports)
Roberto Soldado
Deux sélections en 2007, et puis plus rien pendant cinq ans. Profitant de la blessure de David Villa et de la méforme de Fernando Torres, Roberto Soldado fait son come-back dans l'optique de l'Euro 2012. Avec Getafe et Valence, Soldado avait pourtant brillé auparavant. Avec la Roja, Soldado a inscrit 3 buts en 5 titularisations, et compte 7 réalisations en 12 capes. Mais il n'a remporté aucun titre avec elle.

L'exemple d'anciens joueurs du Top 4 européen

Dario Hübner
16 buts en 1997-1998 et 17 en 2000-2001 avec Brescia, 24 réalisations en 2001-2002 (meilleur buteur de Serie A) et 14 la saison suivante avec Plaisance, Dario Hübner a été victime du manque de pedigree de ses équipes et de la concurrence de l'époque en Italie. La preuve : il n'a jamais joué pour la Nazionale.
Stefan Kiessling
Six sélections, dont quatre entrées en jeu et un seul match disputé en totalité. Le bilan avec la Nationalmannschaft est très mince pour cet attaquant auteur de 146 buts en Bundesliga, comptant deux saisons à plus de 20 unités et meilleur réalisateur en Allemagne en 2013 (avec 25 buts, un de plus que Lewandowski). En août 2013, l'ex-attaquant de Leverkusen, amer, avait affirmé ne plus vouloir postuler pour une place en sélection tant que Joachim Löw en était le sélectionneur.
Kiessling sous les couleurs de la Nationalmannschaft. (Presse Sports)
Kiessling sous les couleurs de la Nationalmannschaft. (Presse Sports)
Martin Max
Il a été à deux reprises meilleur buteur du Championnat d'Allemagne : en 2000 et 2002 avec le Munich 1860 (19 et 18 buts). Il a trouvé la faille à 20 reprises en 2004 avec le Hansa Rostock. Il a remporté la Coupe de l'UEFA en 1997 avec Schalke 04, face à l'Inter Milan. Mais Martin Max n'a eu qu'une sélection : le 17 avril 2002, en amical. C'était certes contre l'Argentine. Mais quand même...
Matthew Le Tissier
Matthew Le Tissier n'était pas attaquant, mais milieu offensif. Ce qui ne l'empêchait pas de marquer autant qu'un buteur : 91 réalisations en six saisons de Premier League entre 1992 et 1998 ! Avant le Mondial en France, il inscrit même un triplé avec l'Angleterre B. Mais Glenn Hoddle ne le retient pas pour la compétition et le joueur ne sera plus jamais le même. L'ancienne star de Southampton compte seulement 8 capes avec les Trois Lions.
Roberto Pruzzo
Trois fois meilleur buteur du Championnat d'Italie, seulement six sélections. Vous lisez bien, il n'y a pas d'erreur. À l'époque où les défenses de Serie A étaient réputées infranchissables, l'attaquant de la Roma a terminé Capocannoniere en 1981 (18 réalisations), 1982 (15) et 1986 (19).

Le pays à part : le Brésil

Sonny Anderson : une star en Ligue 1, un quasi-inconnu au Brésil. Ce qui explique son faible nombre de sélections (8) malgré 138 buts inscrits dans le Championnat de France. Son court séjour à Barcelone, où il devait remplacer Ronaldo, lui a permis de goûter à la sélection auriverde.
La joie de Sonny Anderson. (M. Francotte/)  L'Équipe
La joie de Sonny Anderson. (M. Francotte/) L'Équipe
Mario Jardel : 30, 26, 36, 38, 22, 42. Ce ne sont pas les numéros du loto, mais les buts inscrits en Championnat par l'attaquant avec le FC Porto, Galatasaray, et le Sporting. Au Brésil, à l'époque, avec un tel bilan, vous pouviez jouer 10 fois en sélection, sans jamais pouvoir disputer l'intégralité d'un match. Sidérant.
Marcelo Ramos : lui est inconnu en Europe malgré plus de 400 buts en carrière. Marcelo Ramos est le 6e meilleur buteur de l'histoire de Bahia (128 buts), le 5e de Cruzeiro (162 buts), a remporté de nombreux titres pour, au final, obtenir.... deux sélections (agrémentées d'un but) avec la Seleçao.
Giovane Elber : 6 buts en 6 sélections en 1998. Et puis.... Seulement 9 sélections ensuite, malgré une Ligue des champions, un titre de meilleur buteur de Bundesliga en 2003 (21 buts) et une réputation de crack.
Elber ici devant Karembeu en Ligue des champions. (B. Papon/L)  'Équipe
Elber ici devant Karembeu en Ligue des champions. (B. Papon/L) 'Équipe
Grafite : Ballon d'argent brésilien en 2003, meilleur joueur et meilleur buteur de la saison 2009 (28 réalisations en 25 matches) de Bundesliga avec Wolfsburg, Grafite a obtenu quatre capes (1 but) et disputé un match de Coupe du monde en 2010. Temps de jeu durant cette compétition : 6 minutes.
Ailton : Six saisons de suite à plus de 10 buts en Bundesliga, dont celle de 2003-2004 avec le titre de meilleur réalisateur (28 unités) et le sacre à la clé avec le Werder Brême. Élu meilleur joueur de l'année en Allemagne en 2004, Ailton n'a jamais porté les couleurs de son pays.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :