di meco (eric) *** Local Caption *** 36 photos (F.Mons/L'Equipe)
à lire dans FF

Eric Di Meco, Clasico shows

Joueur emblématique des années Tapie, où les affrontements entre l'OM et le PSG dépassaient souvent les bornes, l'ancien latéral se souvient de ces chocs épiques. Pour FF, il raconte cette époque folklorique, alors que s'annonce le prochain PSG-OM, ce dimanche.

Le consultant RMC, joueur emblématique des années Tapie et ancien international raconte dans FF ses douze clasicos - qui ne se sont pas toujours appelés ainsi - à travers douze personnages qui ont croisé sa route, marseillais comme parisiens. Luis Fernandez, Thierry Baconnier, Safet Susic, Franck Sauzee, Enzo Francescoli, Jean-Pierre Papin, Raymond Goethals, Gérard Gili, Basile Boli, David Ginola, Bernard Tapie et... lui-même, font partie de son bestiaire bourré d'anecdotes dont voici un extrait :
 
Dimanche 28 avril 1991. 1/8e de finale de Coupe : PSG-OM : 0-2 
«Ah celui-là ! Il venait quatre jours après notre qualification en finale de C1 à Bari. Je m'étais chicoré sur le terrain avec Joss Angloma qui était mon adversaire direct et qui signerait plus tard à Marseille...On avait rejoint notre retraite parisienne en avion ; on logeait à Jouy-en-Josas. Bernard Tapie nous avait mis une carotte en cas de qualification. Il nous promettait une belle surprise. Ce fut une fiesta mémorable à l'hôtel ; je crois que Basile (Boli) a déjà presque tout raconté. Il y avait entre autres, un super magicien. On dira pudiquement que même le Kaiser Franz y a allègrement participé mais que, prévoyants, nous avions glissé un Valium dans le verre de Raymond Goethals pour qu'il ne voit rien de tout ça !»

Retrouvez l'intégralité des douze Clasicos racontés par Eric Di Meco dans le France Football actuellement en kiosques ou ici en version numérique.

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max