La franchise Real Salt Lake, qui évolue au Rio Tinto Stadium, va changer de propriétaire. (J. Swinger/USA Today Sports/Presse Sports)
MLS

États-Unis : accusé de racisme, le propriétaire de Real Salt Lake va vendre ses franchises

Ce dimanche, la MLS a annoncé que le propriétaire de Real Salt Lake, Dell Roy Hansen, qui fait l'objet d'une enquête pour des propos racistes, va vendre cette franchise et celles qui lui sont rattachées.

L'annonce a été faite sur le site de la MLS, ce dimanche. Dans un communiqué, on apprend que le propriétaire de Real Salt Lake, Dell Loy Hansen, qui fait l'objet d'une enquête de la Ligue pour des propos racistes, va vendre cette franchise et celles qui sont rattachées. En effet, la MLS a été informée que Hansen allait mettre sur le marché Utah Soccer Holdings, l'entité qui possède Real Salt Lake, les Utah Royals de la National Women's Soccer League et le club de développement masculin des Real Monarchs. « La MLS travaillera avec M. Hansen pour soutenir les efforts de vente de l'entreprise et travaillera en étroite collaboration avec les dirigeants du club » a indiqué dans le communiqué le commissaire de la MLS, Don Garber.

Hansen avait critiqué ses joueurs pour leur hommage à Jacob Blake

Il y a quelques jours, le site américain d'information sportive The Athletic, citant notamment l'ancien recruteur de Real Salt Lake, Andy Williams, avait révélé que Dell Roy Hansen avait tenu des propos racistes. Hansen est aussi sous le feu des critiques pour avoir critiqué mercredi le refus par ses joueurs de jouer, en signe de protestation après les tirs d'un policier dans le dos de l'Afro-américain Jacob Blake lors d'un contrôle dans le Wisconsin dimanche dernier. Alors que cinq des six matches de la MLS prévus mercredi dernier n'ont pas été joués, Hansen avait vu dans leur geste un « manque de respect ».

lire aussi

États-Unis : boycott des compétitions, la MLS s'arrête aussi
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :