Anigo
Euro 2016 - RDV

Euro 2016, Bleus : Pour José Anigo, «l'éternelle chance» de Didier Deschamps est «bien réelle»

Chaque semaine, José Anigo a carte blanche sur Francefootball.fr. L'ancien directeur sportif de l'OM revient sur la victoire des Bleus face à l'Islande (5-2) en quarts de finale de l'Euro, évoque le choc face à l'Allemagne et «l'éternelle chance» de Deschamps.

«Beaucoup diront que ce n'était que l'Islande. OK, ce n'est pas la meilleure équipe du tournoi mais cette victoire de l'équipe de France est rassurante et encourageante pour les deux derniers matches... dans l'hypothèse que les Bleus battent l'Allemagne et aillent en finale. Ce sera un choc énorme mais avec ce que le secteur offensif est capable de faire et ce qu'il a montré, tout est jouable pour les Français. Et puis, avec l'engouement qu'il y a autour, le soutien des supporters, toute l'énergie qui s'en dégage, les Bleus peuvent aller au bout.
«Face à l'Islande, ce qui m'a vraiment plu, ce sont les phases de transition réussies entre le milieu et l'attaque»
Face à l'Islande, ce qui m'a vraiment plu, ce sont les phases de transition réussies entre le milieu et l'attaque. Enfin, cette équipe est parvenue à enchaîner offensivement sur un match entier. Les Islandais n'ont pas été solides et brillants comme ils ont pu l'être lors des rencontres précédents mais c'est aussi dû à la prestation des Français, qui ont marqué vite et ensuite déroulé.

«Le 4-2-3-1 est un système extraordinaire et il n'y a pas mieux pour cette équipe»

On est revenu à des choses normales et c'est comme ça qu'on a retrouvé de la force offensive. C'est assez simple, chaque joueur est au poste où il est le plus performant. Griezmann, dans cette configuration et dans cette position-là, est brillant. Payet, à gauche, devient pourvoyeur et finisseur. Le 4-2-3-1 est un système extraordinaire et il n'y a pas mieux pour cette équipe quand on dispose de Giroud/Gignac en pointe -l'un ou l'autre c'est pareil-, de Griezmann derrière, dans le dos, avec une certaine liberté et de Payet qui, depuis la gauche, peut rentrer à l'intérieur. À droite, Sissoko a fait un bon match mais je préférerais voir Coman, qui peut faire de grosses misères.
«Quand on voit le parcours depuis le début...»
Maintenant, c'est l'Allemagne, qui sera privée de Hummels, Khedira ou encore Gomez. Sans eux, c'est une équipe qui reste de qualité mais différente et la probabilité de voir la France passer s'optimise. Ça reste l'éternelle chance du sélectionneur. Je connais la légende qui l'entoure. Des fois, c'est exagéré pour certains mais, pour lui, elle est bien réelle. Mais il en faut de la chance. Quand on voit le parcours depuis le début... L'Allemagne, elle, a eu des oppositions un peu plus relevées et c'est aussi pour ça qu'elle arrive diminuée.»
Réagissez à cet article
500 caractères max
leverdict 6 juil. à 13:26

L'éternelle chance d'être privé de 5 défenseurs centraux, son premier milieu relayeur et son seul avant-centre vedette, et en plus des Fekir et Valbuena, qui étaient certes disponibles mais avaient manqué la saison après des coups durs sans lesquelles ils avaient certainement beaucoup porté à l'EDF en créativité? C'est la bonne chance qu'envie M. Anigo?

samsam 5 juil. à 18:48

l'hopital qui se fout...

scarmendato 5 juil. à 11:54

Sacré José, comme tout les médiocres qui parlent de personnes talentueuses tu n'évoques que la chance, oubliant le travail et l'intelligence entre autres qualités qui te font défaut mais que Didier possède, lui. Il a la carrière qu'il mérite, tout comme toi

jeanpierre13 5 juil. à 9:16

On sait que ça n'est pas le grand amour avec la Dèche, mais non José, Didier Deschamps c'est tout sauf la chance ; c'est le travail, le professionnalisme, l'intelligence, le pragmatisme, l'expérience du haut niveau, en un mot le talent. La chance vient à ceux qui lui préparent le terrain car elle ne tombe pas forcément du ciel.

eguillesp 5 juil. à 8:52

France Football se décrédibilise en donnant la parole à ce monsieur. Incompétent notoire , jaloux du succès de DESCHAMPS il continue contre à intriguer contre une référence en France

voir toutes les réactions
ADS :