Football Soccer - Portugal v France - EURO 2016 - Final - Stade de France, Saint-Denis near Paris, France - 10/7/16 Portugal's Cristiano Ronaldo and Eder celebrate after winning Euro 2016  REUTERS/Kai Pfaffenbach Livepic (213926+0000,Kai Pfaffenbach/Reuters)
Euro 2016 - Portugal-FRA

Euro 2016, finale, Portugal-France : Eder, le coup gagnant

Critiqué tout au long de la compétition pour son manque d'ambition offensive, le Portugal a fini par remporter son premier Euro. Le tout grâce à l'entrée du seul véritable attaquant de pointe du groupe : l'attaquant lillois Eder.

Il aura fallu un improbable sauveur pour propulser le Portugal au sommet de l'Europe. Un joueur dont la destinée ne semblait pas vraiment programmée pour offrir l'Euro à son pays. Son parcours est finalement symbolique de ce que son équipe a réalisé tout au long du tournoi. Eder a été la plus inattendue des délivrances. Ce dimanche, son entrée en jeu, en même temps que Gignac pour les Bleus, a transformé le Portugal, et représenté le tournant de la rencontre. En décidant de le lancer, Fernando Santos a tout simplement réussi le coup parfait.

L'option tactique idéale

En sortant un milieu de terrain, Renato Sanches, pour faire entrer un attaquant, Eder (79e), le coach portugais a peut-être effectué son seul changement résolument offensif de l'Euro. Mais il l'a fait au meilleur moment. Une demi-heure plus tard, l'avant-centre lillois s'est infiltré dans la défense française avant de propulser une frappe parfaite de 20 mètres au ras du poteau de Lloris. Imparable. Avant cela, le puissant attaquant de la Seleçao avait déjà mis à mal la défense des Bleus. Bien plus que n'importe lequel de ses coéquipiers avant lui. Il s'était d'ailleurs déjà distingué par une belle tête repoussée avec difficulté par le portier français.

La force du groupe

Ronaldo blessé, le Portugal a perdu dès la 25e minute celui qui devait être son héros. Il s'en est finalement trouvé d'autres. Son collectif d'abord, dont la solidité a finalement triomphé. Rui Patricio également, qui a été intraitable dans le but. Et enfin Eder, qui a marqué le seul but du match. En tout, le Lillois a joué 54 minutes dans le tournoi, dont 41 lors de la finale. Elles auront suffi à le faire entrer dans l'histoire de sa sélection. Tous les joueurs qui ont démarré l'Euro il y a un mois rêvaient certainement d'inscrire ce but, dans la prolongation du dernier match. Mais c'est bien lui qui l'a fait.

Nicolas Comelli 
Réagissez à cet article
500 caractères max
albaman 11 juil. à 10:31

Le Portugal, l'équipe de loin la plus moche du tournoi s'est trouvé un sauveur inattendu. Bravo à lui quand même...

MEUMEU59 11 juil. à 7:37

Eder, joueur Lillois, a fait très mal dans cette finale, même en dehors de son but, il a très bien joué et a fait plier la défense francaise, conserver le ballon, provoquer des fautes, un carton jaune.Lui si souvent critiqué par les Portugais, je dis chapeau Mr Eder

bikouta 11 juil. à 2:24

Bravo Eder pour ta finale fabuleuse! Bravo aussi au français Sissoko qui a fait un bon match!

ADS :