baltimore (sandy) (S.Boue/L'Equipe)
Euro U19 (Femmes) - Finale

Euro U19 féminin : L'équipe de France est championne d'Europe après sa victoire contre l'Allemagne !

Les filles de Gilles Eyquem l'ont fait ! En finale de l'Euro U19, l'équipe de France s'est imposée face à l'Allemagne (2-1). Le tout alors que les Bleuettes avaient vu leurs adversaires ouvrir la marque !

Qu'ils sont beaux, ces sourires, et qu'ils contrastent avec les autres sélections de l'hexagone engagées dans diverses compétitions cet été (Espoirs, U19, U20, U17, équipe A féminine). Après l'exploit face à l'Espagne (3-1), grand favori de la compétition, c'était l'Allemagne qui se dressait sur la route des Bleuettes. La partie a été extrêmement serrée, la France a parfois souffert, mais elle a fini par s'imposer pour devenir championne d'Europe !
 
Disposées en 4-3-3, les protégées de Gilles Eyquem démarraient sans Vicki Becko, ni Kessya Bussy, ses artificières de la demi-finale. Dans le très clairsemé St Mirren Park, il ne fallait pas être en retard. La Parisienne Sandy Baltimore sonnait la charge d'entrée mais voyait sa tentative s'envoler au-dessus des cages de Wiebke Willebrandt (2e). Les Allemandes ne tardaient pas à répliquer, et au terme d'un immense cafouillage, Emeline Saint-Georges repoussait miraculeusement sur sa ligne (4e). Dans une entame totalement décousue, Melissa Kössler décochait une frappe surpuissante qui heurtait l'équerre de Justine Lerond. Nicole Anyomi, seule à avoir suivi, ouvrait la marque pour l'Allemagne (1-0, 7e). Le scénario tant redouté par les Françaises avait lieu. Mais ces filles-là ont du caractère. Servie par une merveille d'ouverture Carla Polito, Sandy Baltimore, toujours elle, concluait malicieusement du gauche au premier poteau, bien aidée par une gardienne allemande qui laissait son angle ouvert (1-1, 13e).

Championnes dans la douleur

Etouffée par une Allemagne dense au pressing, l'équipe de France finissait par baisser la cadence. L'insaisissable Nicole Anyomi profitait des espaces béants laissés par la charnière tricolore pour se procurer plusieurs occasions, dont une frappe lourde sur le poteau (40e). Le score n'évoluait toutefois pas, et les Bleues pouvaient se réjouir de glaner le nul à la pause tant les Allemandes dictaient leur loi. Au retour des vestiaires, la bataille du milieu s'intensifiait. Plus solide, la défense tricolore résistait aux vagues allemandes, concédant moins de situations nettes et reprenant peu à peu le contrôle de sa partie. Sur corner, Lakrar, du talon, inscrivait dans la confusion le but de la victoire (2-1, 71e). Derrière, Melvin Malard loupait de peu le break alors que le centre de Vicki Becho, tout juste entrée en jeu, était littéralement déposé sur sa tête (74e). Dans une fin de partie haletante, la France pouvait compter sur sa gardienne, auteure de deux sublimes parades (76e, 90e+3). Le score n'évoluera plus. Les partenaires de Julie Dufour peuvent désormais célébrer leur place sur le toit de l'Europe !
Réagissez à cet article
500 caractères max
chefsprive 29 juil. à 0:07

Bravo a toutes! Après les déceptions de toutes les autres selections, quelle joie de voire une équipe qui est allé chercher le titre avec courage et témérité!! Bravo!

ghys59 28 juil. à 20:19

Elles le méritent mille fois! Quel talent, quelle abnégation, quelle solidarité, quelle joie d'évoluer ensemble. Elles ont dû prendre beaucoup de plaisir à aller chercher ce titre mérité! Bravo à toutes!

ADS :