Soccer Football - Premier League - Everton v West Bromwich Albion - Goodison Park, Liverpool, Britain - September 19, 2020 Everton's Dominic Calvert-Lewin celebrates scoring their fifth goal to complete his hat-trick Pool via REUTERS/Alex Livesey EDITORIAL USE ONLY. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 75 images, no video emulation. No use in betting, games or single club/league/player publications.  Please contact y (L'Equipe)
LE BEST-OF DU «BIG FORT»

Everton confirme, Villarreal et Dortmund commencent bien, la Roma cale

Retrouvez tout ce qu'il s'est passé ce samedi en Angleterre, en Italie, en Espagne et en Allemagne. Avec notamment la victoire d'Everton qui place les Toffees en tête de la Premier League.

Premier League

James - Calvert-Lewin, duo gagnant pour Everton
Des passes claquées, des louches, des coups de pied arrêtés parfaitement frappés, une frappe limpide pour égaliser : James Rodriguez est de retour aux affaires. Déjà plutôt à son aise lors de la victoire des siens sur la pelouse de Tottenham (1-0), le Colombien a de nouveau régalé lors de la large victoire des Toffees face à West Bromwich Albion (5-2). Mais, malheureusement pour le meilleur joueur du Mondial 2014, c'est un autre joueur qui est reparti avec le trophée d'homme du match. Et pour cause ! Moins en vue dans le jeu car uniquement préoccupé par ce qui se passe dans la surface, Dominic Calvert-Lewin y est allé de son triplé. Du talon, d'abord, puis de la tête, à deux reprises. L'occasion pour le buteur de 23 ans de conclure ce qui s'apparentait déjà à une déclaration d'intention contre les Spurs : l'Anglais est déterminé à faire de cette saison la sienne. En attendant de savoir si le numéro 9 tiendra la cadence, ses quatre buts en deux matches premettent au Everton de Carlo Ancelotti de réaliser sa meilleure entame de Championnat depuis... 2012. Cela faisait en effet huit ans que le club n'avait pas débuté une saison de Premier League par deux victoires. Vous avez dit prometteur ?
Les résultats de la 2e journée de Premier League
Everton 5-2 West Bromwich Albion
Leeds 4-3 Fulham (lire : Le Leeds de Bielsa lance sa saison)
Manchester United 1-3 Crystal Palace (lire : Crystal Palace s'impose tranquillement à Old Trafford)
Arsenal 2-1 West Ham (lire : Arsenal à l'arraché)

Dimanche
Southampton - Tottenham
Newcastle - Brighton
Chelsea - Liverpool
Leicester - Burnley

Lundi
Aston Villa - Sheffield United
Wolverhampton - Manchester City

Le classement du Championnat d'Angleterre

Serie A

La Roma bousculée à Vérone
Pour son premier match de Serie A sous l'ère Friedkin, la Roma se déplaçait sur la pelouse du Hellas Vérone, solide neuvième de la saison 2019-20. Un match qui avait tout du piège, et piège il y a eu. Sans Dzeko, annoncé du côté de la Juve, le réalisme des joueurs de Fonseca en a forcément pris un coup, à l'image du trident offensif Pedro-Mkhitaryan-Pellegrini. Organisés en 3-4-3, les Romains ont dominé la première période sans se montrer suffisamment tranchants et précis. Servi à bout portant par Spinazzola, l'Arménien se montrait maladroit et manquait le coche (25e). Une dizaine de minutes plus tard, c'était Pedro, encore une fois superbement trouvé par un Spinazzola très remuant, qui ne trouvait pas le cadre à quelques mètres du but (34e). Un manque de précision qui a failli se payer au prix cher quand Tameze, seul en plein cœur de la surface romaine, voyait sa frappe déviée du bout du pied par Mirante avant de s'écraser sur la transversale (45e). La tendance de fin de première période se confirmait au retour des vestiaires : Vérone est monté d'un cran et s'est montré plus pressant. Peu après l'heure de jeu, Tameze adressait un centre précis depuis le côté droit mais Di Carmine, seul aux six mètres, ratait complètement sa reprise de la tête (65e). Le dernier quart d'heure a vu les deux équipes avoir leurs chances de prendre l'avantage. Silvestri a sorti une frappe de Pellegrini à l'entrée de la surface (74e), alors que Dimarco trouvait la barre d'un Mirante battu sur un tir flottant (82e). Dans la foulée, Spinazzola fracassait à son tour la transversale de Silvestri d'une superbe volée du droit qui aurait récompensé un match plein (85e). Un nul qui, dans un mauvais soir, aurait très bien pu prendre une tournure de défaite amer. Il faudra vite pouvoir de nouveau compter sur un vrai buteur pour s'éviter de telles frayeurs...
Les résultats de la 1ère journée de Serie A
Fiorentina 1-0 Torino
Hellas Vérone 0-0 AS Rome

Dimanche
Parme - Naples
Genoa - Crotone
Sassuolo - Cagliari
Juventus - Sampdoria

Lundi
AC Milan - Bologne

Mercredi
Benevento - Inter Milan
Udinese - Spezia
Lazio Rome - Atalanta

Le classement du Championnat d'Italie

Liga

Première victoire pour Emery
Il est peut-être là, le projet le plus séduisant d'Espagne. Club mythique, retour d'Unai Emery au pays, recrutement malin (Dani Parejo, Francis Coquelin, Takefusa Kubo...)... Tout semble réuni cette saison pour voir le Sous-marin jaune régaler. Problème : la théorie demande toujours à se vérifier dans les faits, et Villarreal semble pour l'instant en rodage. Après avoir concédé le nul face à Huesca à domicile (1-1) et avant de se déplacer sur la pelouse du FC Barcelone, la troupe d'Emery a eu bien des difficultés à écarter Eibar. Et sans un enchaînement technique de haute volée signé Gerard Moreno sur le but de l'égalisation des locaux (1-1, 63e), la question se pose de savoir si l'équipe dont tout le monde attend beaucoup cette saison n'aurait pas enchaîné par une deuxième contre-performance en sept jours. Oui mais voilà, ce but a tout changé et Villarreal a, en dix minutes, tout renversé. Car Paco Alcacer ne s'est pas fait prier pour doubler la mise (2-1, 71e) et la défense de Villarreal a ensuite serré le jeu comme elle devait le faire. Une victoire par la plus petite des marges, donc, mais qui permet à Emery d'envisager le déplacement au Camp Nou de manière beaucoup plus sereine que si les siens avaient concédé un second nul.
Les résultats de la 2e journée de Liga
Villarreal 2-1 Eibar
Getafe 1-0 Osasuna
Celta Vigo 2-1 Valence

Dimanche
Huesca - Cadix
Grenade - Deportivo Alavès
Betis - Valladolid
Real Sociedad - Real Madrid

Le classement du Championnat d'Espagne

Bundesliga

Dortmund et sa jeunesse sereins contre Mönchengladbach
24 heures après la démonstration du Bayern contre Schalke (8-0), Dortmund recevait le Borussia Mönchengladbach, autre gros poisson de Bundesliga. Pas le plus évident pour entamer sa saison, mais les joueurs du BvB ont su éviter le piège. Face à une opposition plus solide que celle qu'ont connue les bavarois, Dortmund et ses jeunes ont été très sérieux pour s'imposer sans aucune contestation (3-0). D'entrée, Favre annonçait la couleur en titularisant Bellingham et Reyna, 17 ans tous les deux, au détriment de joueurs comme Brandt ou Delaney. Après une première demi-heure équilibrée, c'est justement ce duo qui débloquait la rencontre au Signal Iduna Park. Sur un ballon mal dégagé dans la surface, le premier trouvait le second, dont la frappe croisée trompait Sommer (1-0, 35e). Avant de regagner les vestiaires, seule une tentative de Lainer sollicitait Burki. Trop timide. D'entrée de second acte, Gladbach montait d'un cran sur le terrain pour tenter d'étouffer Dortmund. Une aubaine pour le BvB, qui n'avait besoin que de cinq minutes pour le faire payer avec la vitesse du trio Reyna-Sancho-Haaland. Sur une sortie de balle très propre, Witsel lançait le premier buteur du match qui filait au but avant d'être déséquilibré par Bensebaini. Penalty transformé par Haaland, pour s'offrir le break (2-0, 54e). La physionomie de la rencontre ne changeait plus et, bien lancé côté gauche, Sancho trouvait le buteur norvégien dans la surface pour le doublé (3-0, 77e). Un dernier quart d'heure anecdotique, qui permettait tout de même à Reus de refouler la pelouse. Sans briller, mais sans être vraiment mis en danger non plus, Dortmund a livré un match très appliqué dans lequel la jeunesse a déjà donné satisfaction. Seul bémol, la sortie de Hazard, touché à une cuisse, dès le quart d'heure de jeu.
Les résultats de la 1ère journée de Bundesliga
Vendredi
Bayern Munich 8-0 Schalke 04

Samedi
Union Berlin 1-3 Augsbourg
Eintracht Francfort 1-1 Bielefeld
FC Cologne 2-3 Hoffenheim
Stuttgart 2-3 Fribourg
Werder 1-4 Hertha Berlin
Borussia Dortmund 3-0 Borussia Mönchengladbach

Dimanche
RB Leipzig - Mayence
Wolfsburg - Leverkusen

Le classement du Championnat d'Allemagne
Quentin Coldefy et Thymoté Pinon
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :