12 photos en cours temps match L1 TFC vs BREST au Stadium municipal de Toulouse, FRANCE  - 11/01/2020. (F.Lancelot/L'Equipe)
Ligue 1 - 20e journée

Extinction des feux à Toulouse, Nîmes et Metz se relancent, Montpellier confirme

Du grabuge dans la zone rouge. Les Sudistes Nîmes et Montpellier qui s'imposent. Metz qui souffle enfin. Match nul dans le ventre mou. Le best-of du multi Ligue 1 sur France Football.

La leçon : De l'animation en bas de tableau

Ceux qui s'attendent à du suspense, vous voilà servis. Car avec les renversements de situation à Toulouse et Amiens, la hiérarchie n'a certes pas bougé en bas du classement, mais chaque supporter a pu nourrir des espoirs... avant le désespoir. Là était tout l'enjeu de cette 20e journée de Ligue 1. Savoir qui allait pouvoir tirer son épingle du jeu pour la reprise de la Ligue 1, premier match de l'année 2020. Et tandis que certains pleurent, en tête Toulouse (2-5 contre Brest) et Amiens, défait 2-1 à domicile face à Montpellier, d'autres rigolent. Nîmes, par exemple, signe un succès précieux face à Reims grâce à des buts de Renaud Ripart et Yassine Benrahou. Même chose pour Metz, 16e au classement, qui s'impose à la maison face à Strasbourg. John Boye a ouvert le score à l'heure de jeu sans que rien ne change ensuite... Au grand bonheur des Grenats pour une quatrième victoire cette saison !
Le MHSC a encore pu compter sur son duo Delort-Laborde
Les cartes sont ainsi (un peu) rebattues, tandis que Brest creuse l'écart avec la zone rouge au bénéfice de son carton à Toulouse. Des succès en bas de tableau qui ne bénéficient cependant pas aux formations du ventre mou... Angers et Nice ont fait nul (1-1) malgré la domination angevine, Reims et Strasbourg, comme écrit plus tôt, ont cédé des points chez des clubs en difficulté. Quant au seul coup réussi de la soirée, il est à mettre au crédit de Montpellier. Le MHSC a encore pu compter sur son duo Andy Delort-Gaëtan Laborde pour arracher la victoire en Picardie. La bande à Der Zakarian intègre provisoirement le top 5.

Le gagnant : Charbonnier a retrouvé la recette

Il n'avait plus trouvé le chemin des filets en Ligue 1 depuis le 24 août dernier, lui le buteur attitré du Stade Brestois. Soit 14 matches de disette en Championnat pour celui qui avait terminé meilleur buteur de Ligue 2 la saison dernière, avec 27 réalisations au compteur. Alors que son équipe était menée au score à Toulouse, l'attaquant de 31 ans est sorti de sa torpeur pour s'offrir un doublé en cinq minutes (72e , 77e), dont un premier but sublime d'une volée en pleine lucarne, et remettre les siens devant. Résultat, Brest l'a emporté et grimpe au 14e rang, huit points devant la zone rouge. Un bon bol d'air pour tout le monde, en sorte...

Le perdant : Le mental toulousain

Après dix revers de rang en Ligue 1, et un nouveau changement de coach, Toulouse jouait déjà une partie de son avenir dans l'élite contre Brest, un autre mal classé. Très vite menés au score, les Violets ont trouvé les ressources pour renverser la vapeur grâce à un doublé de leur jeune défenseur Bafodé Diakité (19 ans). Du mieux, donc, beaucoup de mieux, même dans le jeu. Sauf que l'embellie n'a duré qu'une heure, avant que le TéFéCé ne s'écroule totalement. Trois buts encaissés en sept minutes, puis quatre en treize minutes. Pour un lourd revers au final (2-5). Tout simplement incroyable. Toujours bons derniers, on ne voit pas comment les hommes de Denis Zanko vont bien pouvoir éviter une relégation qui leur tend les bras. - B.Ro. & A.B.

Lyon renverse un triste Bordeaux
Réagissez à cet article
500 caractères max
armellasebastien 11 janv. à 22:24

Oui ! la belle opération pour Montpellier et la belle réaction pour Nîmes , enfin , cette équipe qui me plaisait tant la saison passée est méconnaissable cette saison , il faut enchaîner

nicolas.welte 11 janv. à 22:17

FYI Nîmes olympique a gagné 2-0

nicolas.welte 11 janv. à 22:15

FYI Nîmes a gagné 2-0

ADS :