Nasser el Khelaïfi, président du PSG. (S. Boué/L'Equipe)
Fair-play financier

Fair-play financier : pas d'audience pour le PSG

Selon nos informations, le Tribunal arbitral du sport tranchera au vu du dossier, sans audience entre les parties.

Le TAS (Tribunal arbitral du sport) ne va pas auditionner les dirigeants du PSG avant de rendre sa décision. Cette juridiction indépendante qui siège à Lausanne, en Suisse, doit dire si le club parisien a raison de contester la décision de la chambre de jugement de l'Instance de contrôle financier des clubs (ICFC) de l'UEFA de renvoyer son cas devant la chambre d'instruction pour un réexamen.
Selon nos informations, le TAS va trancher au vu du dossier, sans audience entre les parties. En fait, il va s'agir de dire si les experts financiers de l'UEFA ont pris trop de temps pour décider de reprendre à zéro le dossier parisien. Et comme nous l'avons indiqué vendredi, la décision du TAS, attendue d'ici une dizaine de jours, devrait être favorable au PSG.
Réagissez à cet article
500 caractères max