Zlatan Ibrahimovic entend survoler la saison de MLS. (Presse Sports)
MLS

Favoris, stars, Frenchies, tout ce qu'il faut savoir avant la reprise de la MLS

La 24e saison de Major League Soccer (MLS), l'élite du football américain, va reprendre ce samedi avec le match Philadelphia Union - Toronto FC (19 heures). Voici ce qu'il faut savoir à l'aube de cette nouvelle saison.

Quelles nouveautés ?

La MLS 2019 vivra une petite révolution au niveau de ses play-offs. Désormais, la phase à élimination directe se déroulera sur des matches uniques (plus sur la formule aller-retour), et l'avantage du terrain sera pour l'équipe la mieux classée lors de la saison régulière. 14 équipes seront qualifiées pour la phase finale. Cette nouvelle formule vise à mieux récompenser les équipes qui ont brillé lors de la saison régulière (les premiers de chaque Conférence seront exemptés de premier tour) et à augmenter le temps de récupération des joueurs entre la saison régulière et ces play-offs. Aussi, cela doit permettre d'ajuster le calendrier en vue de la Coupe du monde 2022. La phase finale débutera le 19 octobre et se terminera par la finale la 10 novembre.
L'autre nouveauté de la saison sera l'apparition d'une nouvelle franchise, le FC Cincinnati. La franchise de l'Ohio, qui intègre la Conférence est, évoluait jusque-là en USL (D 2 américaine). 24 équipes vont prendre part à l'exercice.

Qui sont les favoris ?

Bien difficile de dégager un favori pour cette nouvelle saison, même si le champion sortant Atlanta United semble bien armé, d'autant qu'il a conservé son arme fatale, l'international vénézuélien Josef Martinez, auteur d'un nombre record de buts la saison dernière (31). Atlanta devra toutefois s'adapter aux méthodes de l'ancien international néerlandais Frank de Boer, qui a remplacé à l'intersaison Gerardo « Tata » Martino, nouveau sélectionneur du Mexique.
La petite bombe d'Atlanta Josef Martinez est restée au club. (Presse Sports)
La petite bombe d'Atlanta Josef Martinez est restée au club. (Presse Sports)
Franchise la plus titrée de l'histoire de la ligue avec cinq couronnes (2002, 2005, 2011, 2012, 2014), le Los Angeles Galaxy est également un concurrent sérieux. L'équipe de Zlatan Ibrahimovic a manqué d'un rien les play-offs la saison dernière, et revient affamée. Elle a débauché un entraîneur de renom, en la personne de Guillermo Barros Schelotto, qui connaît la ligue en tant que joueur (Colombus Crew de 2007 à 2010) et qui reste sur un passage très réussi à la tête de Boca Juniors (deux titres de champion, une finale de Copa Libertadores). La prolongation d'Ibrahimovic (37 ans, 22 buts en 27 matches l'an dernier) a évidemment été le gros coup de l'intersaison pour le Galaxy.
DC United, avec sa star Wayne Rooney (33 ans, 12 buts) et son milieu Luciano Acosta, un temps cité au PSG cet hiver, a également une équipe redoutable sur le papier. Enfin, il faudra encore compter sur les New York Red Bulls, régulièrement au top, et sur Portland, finaliste de la dernière édition.

Quelles seront les stars à suivre ?

Les suiveurs ont pris l'habitude de désigner les différentes franchises en les raccrochant à leur crack. Ainsi, cette saison nous observerons le LA Galaxy de Zlatan Ibrahimovic, le Chicago Fire de Nicolas Gaitan et Bastian Schweinsteiger,le Orlando City de Nani, l'Atlanta United de Gonzalo Martinez et Josef Martinez, le DC United de Wayne Rooney et Luciano Acosta, les Colorado Rapids de Tim Howard, qui disputera sa dernière saison, les New York Red Bulls de Bradley Wright-Phillips ou encore le Los Angeles FC de Carlos Vela, liste non exhaustive.

Quelles stars ont quitté la MLS ?

Plusieurs joueurs marquants des dernières saisons de MLS ne seront plus sur les pelouses américaines cette année. L'Italien Sebastian Giovinco est parti en Arabie saoudite après avoir conduit Toronto au sacre en 2017. Le Paraguayen Miguel Almiron, brillant avec Atlanta, a lui cédé aux sirènes de Newcastle. Le champion du monde espagnol David Villa a quitté New York City pour rejoindre son ami Andrés Iniesta au Vissel Kobe (Japon). Auteur de 14 buts la saison dernière avec le Galaxy, l'international norvégien Ola Kamara s'est envolé vers Shenzhen (Chine), tandis que Grégory van der Wiel a claqué la porte de Toronto pour « divergences avec le staff ». L'ancien défenseur international anglais Ashley Cole (38 ans) n'a pas été retenu par le LA Galaxy et a rebondi à Derby County (D 2 ANG). L'illustre américain Clint Dempsey a arrêté sa carrière en août dernier.

Où vont évoluer les Frenchies ?

Quinze Français vont débuter la nouvelle saison de MLS. Sans surprise, la plus grosse colonie est à l'Impact de Montréal, entraîné par l'ancien entraîneur de l'OL Rémi Garde, avec quatre joueurs : Harry Novillo, Rudy Camacho, Bacary Sagna et Zakaria Diallo. Les New York Red Bulls comptent deux Frenchies, Vincent Bezecourt et Florian Valot. Les autres sont disséminés dans différentes franchises : Romain Alessandrini (LA Galaxy), Yohan Croizet (Kansas City), Wilfried Zahibo (New England Revolution), Claude Dielna (Portland Timbers), Frédéric Brillant (DC United), Aurélien Collin (Philadelphia Union) et Paul Marie (San Jose Earthquakes).
Romain Alessandrini est toujours au LA Galaxy. (Presse Sports)
Romain Alessandrini est toujours au LA Galaxy. (Presse Sports)
Enfin, un Français va faire ses débuts dans la ligue : le défenseur Mathieu Deplagne (ex-Montpellier et Troyes) à Cincinnati. Deux anciens joueurs bien connus de la Ligue 1 vont par ailleurs découvrir la MLS : l'international malgache Romain Métanire (Minnesota, ex-Metz et Reims) et l'international guinéen Florentin Pogba (Atlanta, ex-Sedan et Saint-Étienne).
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :