griezmann (antoine) valverde (ernesto) (N.Luttiau/L'Equipe)
Espagne - FC Barcelone

FC Barcelone : comment faire sans Luis Suarez ?

En l'absence de leur numéro 9, les Catalans vont devoir trouver des solutions pour permettre au Barça de conserver la tête de la Liga et de se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Antoine Griezmann pourrait tirer profit de la situation.

Privé de son buteur uruguayen, jusque-là auteur de 14 buts en 23 matches toutes compétitions confondues, pour quatre mois, le Barça va devoir trouver les bons ajustements pour conserver la tête de la Liga et passer l'obstacle Napoli en huitièmes de finale de la Ligue des champions (aller le 25 février, retour le 18 mars). Car par-delà ses buts, le numéro 9 est aussi - et peut-être surtout - un parfait complément à Lionel Messi et un passeur hors-pair (11 passes décisives depuis le début de l'exercice 2019-2020). Alors, comment faire ?

Solution(s) interne(s)

La première période d'indisponibilité de l'attaquant cette saison avait coïncidé avec l'émergence de Carles Pérez (21 ans) et d'Ansu Fati (17 ans), à la fin de l'été. Le premier, gaucher formé au club et régulièrement aligné en position d'ailier droit chez les jeunes, avait profité de la situation pour fêter ses deux premières titularisations chez les A et signer un but et deux passes décisives, face au Betis (victoire 5-2) et à Osasuna (2-2). Le second, tube de la fin d'été et du début d'automne en Catalogne et plus largement en Espagne, avait également su tirer profit de la situation en entrant deux fois en jeu et en marquant son premier but professionnel à Pampelune. Depuis mi-novembre, ces deux-là ne jouent plus ou très peu, mais compte tenu de leur talent et des équipes (Grenade, Levante, Getafe, Eibar) qui se rendront au Camp Nou dans les prochaines semaines - sans même parler de l'état de forme dans lequel se trouve le Naples de Gattuso, le moment est peut-être venu de les relancer.

Réaxer Antoine Griezmann

Un autre joueur de l'effectif, légèrement plus confirmé que les deux pépites locales, avait également profité de l'absence de Suarez pour rallier l'exigeant public catalan à sa cause et soigner ses statistiques. Face au Betis, à Osasuna puis contre Valence (entre la fin août et la mi-septembre), c'est Antoine Griezmann qui occupait la pointe de l'attaque du Barça dans le 4-3-3 de Valverde et l'attaquant français avait signé deux buts et deux passes en 270 minutes. Au-delà de ces chiffres, le champion du monde avait aussi et surtout donné l'impression de s'épanouir dans l'axe, à tout le moins plus que sur un côté gauche qu'il avait instantanément retrouvé après le retour du «Pistolero» mais qui ne lui sied guère. Nouvel intérim dans les prochaines semaines ?

Recruter : mission impossible ?

S'en remettre aux qualités de finisseur du Français semble en tout cas la solution la plus crédible à l'heure où le marché des attaquants n'offre que peu de marge de manœuvre aux dirigeants du Barça. Bien sûr, le profil de Lautaro Martinez fait l'unanimité chez les socios et l'Argentin prendra peut-être la direction de la Catalogne cet été ou dans les prochaines années, mais débarquer l'attaquant de l'Inter en pleine saison, alors qu'il porte actuellement le club Lombard, relève pour l'instant du fantasme. En dehors de cette piste, boucler l'arrivée d'un buteur de premier rang (les noms d'Alexandre Lacazette ou de Timo Werner ont un temps circulé aux abords du Camp Nou) en un laps de temps réduit parait également très compliqué. Selon toute vraisemblance et sauf à ce que le Barça décide de se pencher sur des profils moins confirmés d'ici la fin janvier, Quique Setien ne devrait donc avoir d'autre choix que de trouver des solutions au sein de l'effectif actuel. - T. P.
Réagissez à cet article
500 caractères max
hamano 15 janv. à 9:34

Pourquoi le chien de garde de messi va t il s'absenter durant 4 mois.

ADS :