Soccer Football - FA Cup Final - Arsenal v Chelsea - Wembley Stadium, London, Britain - August 1, 2020 Arsenal's Pierre-Emerick Aubameyang celebrates with the trophy and teammates after winning the FA Cup, as play resumes behind closed doors following the outbreak of the coronavirus disease (COVID-19) Pool via REUTERS/Catherine Ivill (Reuters)
Cup

Finale de la Cup : Arsenal renverse Chelsea et se qualifie pour l'Europe !

Très tôt mené par Chelsea, Arsenal a finalement remporté la FA Cup (2-1). Ce derby de Londres offre aux Gunners un ticket pour la phase de poules de la Ligue Europa.

La leçon : Arsenal, la lumière au bout du tunnel

Huitième de Premier League, à 43 points de Liverpool... Arsenal verra tout de même l'Europe ! Fidèles à leur histoire, les Gunners ont profité de la FA Cup pour sauver leur saison. C'est le 14e sacre des hommes du nord de Londres en 21 finales dans l'épreuve : un record. En constants progrès dans le jeu depuis l'arrivée de Mikel Arteta sur le banc fin décembre, les Rouge et Blanc sont récompensés, même s'ils se sont fait peur. Très tôt submergés par la connexion Olivier Giroud - Christian Pulisic, respectivement passeur et buteur (0-1, 5e), les équipiers d'Alexandre Lacazette ont parfaitement réagi mentalement. Il y a d'abord eu ce sublime but de Nicolas Pépé (25e), refusé pour hors-jeu, avant une faute de César Azpilicueta sur Pierre-Emerick Aubameyang dans la surface (26e). Le Gabonais s'est fait justice lui-même (1-1, 28e), emportant dans son sillon des Gunners révoltés. C'est donc en toute logique que PEA a donné l'avantage aux siens après la pause (2-1, 67e). Tout semblait terminé après l'exclusion de Mateo Kovacic (73e) pour un deuxième jaune sévère... Mais les ouailles d'Arteta ont tremblé jusque dans le temps additionnel. L'essentiel est sauf : un ticket directement qualificatif pour la Ligue Europa, et une attractivité retrouvée pour le mercato estival.

Le gagnant : Aubameyang, l'indispensable

Pas de Coupe d'Europe, pas de prolongation de contrat... Les rumeurs pointaient toutes dans la même direction : de cette finale dépendrait le futur de Pierre-Emerick Aubameyang. Auteur d'un match de très haut niveau, et d'un doublé, PEA a montré qu'il voulait rester. Excellent dans ses appels, l'ancien Vert a aimanté les ballons, provoqué le penalty, puis s'est montré clinique dans la finition de son deuxième but. Un crochet ravageur sur Kurt Zouma, avant un subtil lob par-dessus Willy Caballero. Le numéro 14 des Gunners a été l'homme de cette finale, l'homme du 14e sacre, l'homme du sauvetage de la saison.
Le meilleur attaquant du monde. Payez-le autant qu'il le désire.

Le perdant : Chelsea, urgence infirmerie

César Azpilicueta, Christian Pulisic, Pedro... Trois absences de poids à une semaine, tout pile, de la Ligue des champions. Certes, Chelsea s'est incliné 3-0 face au Bayern Munich dans son huitième de finale aller. Mais les Bavarois auront la chance d'affronter des Blues privés de leur capitaine et de leur élément offensif numéro 1. Victime d'une sale journée, entre le penalty concédé et sa sortie sur blessure sept minutes plus tard, Azpilicueta a été imité par Pulisic (49e), touché derrière la cuisse, et Pedro. Pire, les hommes de Frank Lampard se sont écroulés physiquement dès la 50e minute. Un contraste saisissant avec 20 premières minutes plus que dominées dans ce domaine.

Théo Troude
Réagissez à cet article
500 caractères max
antibesancenot 2 août à 10:32

En titularisant caballero,c'est normal que Chelsea perde. Bravo Lampard...

RensenbrinkRIP 2 août à 0:27

Ceux qui ont gagné le plus de coupes d'Angleterre, d'Allemagne et de France sont les vainqueurs de cette année: Arsenal, le Bayern et le PSG. L'Athletic Bilbao peut aussi gagner la coupe d'Espagne, ce qu'elle a déjà fait 23 fois (2ième meilleur bilan, derrière le Barça). Heureusement que Naples a gagné la finale de la coupe d'Italie contre la Juve, car cette dernière détient le record des coupes d'Italie, sinon l'histoire se répèterait vraiment de manière caricaturale.

ADS :