(L'Equipe)
L'Afrique, c'est foot

Finales africaines cherchent stades...

Où se disputeront les finales (sur un match et terrain neutre) des coupes continentales cette année ? La CAF a lancé un appel d'offre en début de semaine aux fédérations concernées...

Si l'on excepte la toute première édition de la Ligue des champions d'Afrique - en 1964-65, dont la phase finale fut organisée au Ghana, avec finale unique - toutes les compétitions de clubs ont depuis été disputées en matches aller-retour. Il a donc été ainsi jusqu'à ce que l'exécutif de la CAF décide l'an passé que le titre, en Ligue des champions comme en Coupe de la Confédération, ne se disputerait plus en aller-retour mais sur un seul match, et sur terrain neutre. Comme ce qu'il se fait dans le football européen. En début de semaine, la Confédération africaine a donc envoyé un courrier aux fédérations membres en leur demandant de se manifester pour ces deux échéances. La finale de la Coupe de la Confédération est programmée le 24 mai, et celle de la C1 africaine le 29 mai. Dans le même temps, on a vu circuler des photos du président de la CAF à Kigali (Rwanda) en compagnie du président de la République, Paul Kagame, par ailleurs un passionné de football. De là à en conclure que les finales auraient lieu au Rwanda, il n'y a qu'un pas que certains observateurs ont franchi allègrement.
Le choix définitif sera effectif par la CAF fin avril
Pour l'heure, la CAF a reçu plusieurs candidatures : le stade du Hilal à Omdurman (Soudan), le stade international du Caire, théâtre de la dernière finale de CAN (Egypte), Radès (Tunisie), Mohamed V de Casablanca (Maroc) et le stade Amahoro de Kigali (Rwanda). La Fédération sud-africaine, prise au dépourvu, aimerait accueillir cet évènement mais semblait courir après une municipalité favorable à l'organisation de cette affiche... Pas sûr qu'elle ait pu envoyer un courrier d'intention au Caire dans les délais ! Le choix définitif sera effectué par la CAF fin avril avant les demi-finales des compétitions. Une mission d'inspection se rendra auparavant sur chacun des sites pour les évaluer avant le vote final, une autre nouveauté. Question : le public africain au sens global du terme sera-t-il au rendez-vous, même si aucun des clubs finalistes n'est originaire du pays hôte ? Les dernières éditions de la CAN et du CHAN ont souvent proposé des banquettes et tribunes vides, et il n'y a rien de plus triste qu'un stade déserté. En revanche, et c'est un sacré paradoxe, les deux dernières éditions de la Supercoupe d'Afrique, organisées à Doha au Qatar, se sont jouées dans un stade moyen en capacité mais plein et festif...

Frank Simon 

Tous les blogs de France Football
Réagissez à cet article
500 caractères max
Flyrelax 21 févr. à 6:36

On ne le dit pas dans l’article,mais cette décision de jouer une finale en un seul match et en terrain neutre,fait suite aux incidents ayant entaché le match retour entre ESS Tunisie et le WAC de Casablanca,match suspendu après un but valable du WAC non attribué et le match n’a jamais repris....

ADS :