Le Stéphanois Franck Honorat. (A. Martin/L'Équipe)
Ligue 1 - Saint-Étienne

Franck Honorat (Saint-Étienne) est courtisé

Quatre clubs français et un britannique se sont déjà positionnés pour enrôler le milieu de terrain excentré à tout faire des Verts.

Si les terrains d'entraînement demeurent désertés jusqu'au 17 juin, date fixée pour la reprise des Verts, ça s'agite dans les couloirs du centre d'entraînement et de vie de Saint-Étienne, à L'Étrat. Surtout depuis lundi et l'ouverture du mercato franco-français. À l'instar de beaucoup d'autres clubs, l'ASSE va chercher à profiter de cette fenêtre de tir pour faire rentrer du cash et soigner ses finances avant la clôture des comptes, le 30 juin.
Transferts : Rennes s'active pour recruter Denis Bouanga (Saint-Étienne)
Tandis que le départ de Denis Bouanga (25 ans, sous contrat jusqu'en 2023) prend un peu plus d'épaisseur chaque jour, - il reste notamment dans le viseur de Rennes - un autre attaquant pourrait partir en premier. Il s'agit de Franck Honorat, qui aura 24 ans le 11 août. Metz, qui avait déjà tenté en vain de le faire venir en prêt cet hiver, serait revenu à la charge. Mais la concurrence s'annonce plus sévère. Brest, Nîmes et surtout Lorient se seraient mis sur les rangs au sujet de cet ailier droit, également capable de reculer d'un cran, au poste de latéral. Après avoir formulé une première offre de 3,5 millions d'euros, le promu breton l'aurait montée à 5 M€.

Saint-Étienne espère davantage que 5 M€

Suffisant pour cet attaquant acheté 2 M€ à Clermont (Ligue 2) en 2018 ? Pas forcément. De nouveau obligé de vendre avant d'acheter, Saint-Étienne en espérerait davantage. Alors que Honorat, sous contrat jusqu'au 30 juin 2023, découvrait la Ligue 1 cette saison, il a délivré 5 passes décisives en 19 matches (toutes compétitions confondues).
Saint-Étienne : Claude Puel a un plan pour la saison prochaine
Une offre d'au moins un club britannique devrait intervenir pour ce joueur doté d'une grande pointe de vitesse. Quand le mercato estival ouvrira outre-Manche. C'est-à-dire après le 30 juin. Au regard de l'état dégradé de ses finances, l'ASSE n'aura sans doute pas le temps d'attendre jusque-là. À moins de recevoir rapidement des propositions pour d'autres joueurs, les Verts pourraient se voir contraints de céder Honorat dans le courant de ce mois de juin. Quitte à le vendre un peu moins cher.
Réagissez à cet article
500 caractères max
santos5 10 juin à 18:02

ce club est minable, ses meilleurs joueurs , Bouanga et Honorât vont probablement s'en aller, alors que l'équipe n'a pas réalisé une belle saison, et les remplacer précipitera le club en deuxième division, ou est le sainté qui impressionnait lors de chaque mercato, à quand des responsables qui permettent au club de s'épanouir

ADS :