Christophe Pelissier, l'entraîneur d'Amiens, fera le point au dernier moment sur l'état de forme de ses joueurs. (Fred Porcu/Presse Sports)
Ligue 1 - Amiens

Gaël Kakuta est incertain pour le déplacement d'Amiens à Strasbourg

Christophe Pelissier, l'entraîneur d'Amiens, emmènera 19 joueurs pour le déplacement à Strasbourg, samedi. Gaël Kakuta, victime d'un coup en sélection, est incertain.

À l'issue d'une trêve internationale, Christophe Pelissier, l'entraîneur d'Amiens, a décidé d'emmener dix-neuf joueurs pour son déplacement à Strasbourg, samedi. «Par rapport au groupe qui a joué contre Nice (3-0, 4e journée), Charrier sort sur blessure, ainsi que Koïta par choix. Ndombele appartient désormais à Lyon (prêté). Nos cinq recrues (Gakpé, Avelar, Lacina Traoré, Zungu et Nathan) intègrent le groupe et sont aptes à jouer. Débuter, c'est une autre histoire. Nous serons dix-neuf car Moussa Konate est revenu de sélection (Sénégal) hier (jeudi) et Gaël (Kakuta) a pris un coup au mollet avec la sienne mardi (RD du Congo, 2-2 contre la Tunisie). On verra l'état de forme des uns et des autres jusqu'au dernier moment pour prendre une décision.»

Privé de cinq joueurs retenus avec leurs équipes nationales, Amiens a intégré cinq recrues en milieu de semaine dernière, ce qui n'est pas toujours le moyen le plus facile pour la favoriser la cohésion. Le staff technique a insisté sur le travail athlétique la première semaine puis sur l'aspect tactique cette semaine.
«C'est notre ADN d'aller de l'avant » (Christophe Pelissier)
«On a déjà une ossature et un match référence contre Nice, rappelle Pelissier. Les joueurs contre Nice ont prouvé qu'on pouvait leur faire confiance. C'est aux autres de les titiller pour prouver qu'ils peuvent rentrer dans ce groupe. On s'est rassuré avec le contenu face à Nice sur ce qu'on était capables de faire à ce niveau-là. On avait été un peu timides lors de nos trois premiers matches. Là, on s'est un peu lâchés. C'est notre ADN d'aller de l'avant et de mettre la pression sur l'adversaire. S'il doit y avoir un déclic, c'est celui-là.»
Réagissez à cet article
500 caractères max