Ligue des Champions - Lille

Gérard Lopez (Lille) : «Il y a quelque chose à faire»

Gérard Lopez, le président de Lille, ne part pas abattu malgré la difficulté du groupe dans lequel se trouve Lille en Ligue des champions.

Gérard Lopez (président de Lille tombé dans le groupe de Chelsea, l'Ajax Amsterdam et le Valence CF en Ligue des champions) : « C'est un beau groupe. Cela me convient tout à fait. On affronte le vainqueur de la Ligue Europa, Chelsea, l'Ajax, qui a fait une belle Ligue des champions la saison dernière, et Valence, qui joue toujours le haut du tableau dans la Liga. Mais les déplacements ne sont pas lointains. Cela m'arrange. Cela permet de peser un petit peu moins sur l'équipe en terme de récupération. J'ai vu qu'on avait le plus petit coefficient de la compétition. J'aime bien ce rôle. Il faut qu'on fasse ce qu'on sait faire, qu'on joue comme on sait. Alors, on peut poser problème à pas mal d'équipes. Après, on verra. J'étais content d'entendre deux gros clubs que je connais bien me dire qu'on était l'équipe à éviter dans le chapeau 4, alors qu'on est tout petit. Un rôle d'outsider ? Oui. Après, il y avait peut-être un groupe plus facile aussi (rires). Jean-Michel (Aulas, président de Lyon, qui a hérité d'un groupe a priori plus favorable) le sait! Oui, il y a quelque chose à faire ! Mais je me focalise sur la façon dont on se comportera. Un favori? L'Ajax ! Mais certainement pas nous ! »
Le tirage des huit groupes
Petr Cech (conseiller technique de Chelsea, tombé dans le groupe H de la Ligue des champions avec l'Ajax Amsterdam, le Valence CF et Lille) : « Toutes les équipes sont à égalité. Celles qui seront les plus consistantes tout au long des six matches passeront. On n'a jamais joué contre l'Ajax, ni contre Lille. Ce seront donc des découvertes pour le club. J'espère qu'on aura la possibilité de se qualifier. On croit en notre groupe, en notre équipe. Mais on sait que chaque match sera difficile. Lille a perdu Pépé mais c'est une vraie équipe. L'Ajax aussi a perdu des joueurs, mais c'est un grand club. Quand à nous, nous avons perdu Eden Hazard. Donc, il faut s'adapter. (Concernant le dossier de Tiemoué Bakayoko, qui intéresse Monaco) Aucune décision n'a encore été prise. On doit encore évoquer son sujet avec l'entraîneur (Franck Lampard). Ensuite, nous aviserons. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :