zemzemi (moataz) neymar goncalves (anthony) (A.Reau/L'Equipe)
CDF - 16es

Gonçalves après la blessure de Neymar : «Quand tu veux jouer comme ça, ne vient pas te plaindre derrière si tu prends des coups»

Lors de PSG-Strasbourg, Anthony Gonçalves n'a pas vraiment apprécié que Neymar se joue de ses adversaires à l'aide de sa technique. Le Brésilien a encaissé plusieurs coups, jusqu'à se blesser à l'heure de jeu. Pour le milieu alsacien, il n'a pas à se plaindre.

Anthony Gonçalves (sur Eurosport) : «C'est son style. Quand tu veux jouer comme ça, ne vient pas te plaindre derrière si tu prends des coups. C'est un grand joueur, je le respecte. On n'est pas là pour qu'il s'amuse avec nous. On n'est pas des faire-valoir. Il veut s'amuser ? Nous on répond avec nos armes. On ne se laissera pas faire. On a un maillot, des couleurs et un public à défendre. On n'est pas là pour rigoler. Il peut s'amuser, les gens viennent aussi pour ça, mais qu'il ne vienne pas chouiner après. Je respecte le talent et le joueur, ça fait partie de sa panoplie. Nous, on répond de notre façon.»
Réagissez à cet article
500 caractères max
pacopacer 24 janv. à 11:59

Est ce qu’il se plaint ? Et toi t’es devenu pro pour ça ? T as de la chance d’être pro vu ton niveau!En résumé vous vous êtes fait humilier par Neymar et toi tu trouves normal de lui faire mal car ce sont vos armes ? Tu manques même de respect à ton club ! Petit joueur

culjaune22 24 janv. à 9:50

LES COMMENTAIRES DE GONCALVES SONT INDIGNES D'UN JOUEUR PRO, ESPERONS QUE LA COMMISSION DE DISCIPLINE VA SANCTIONNER

Le_sage 24 janv. à 8:12

gonçalves : propos minable. ce n'est surement pas pour un joueur comme lui qu'on va au stade.

Torugo 24 janv. à 7:59

Si ce garçon qui cherche systématiquement à se venger lorsqu'il prend un coup est-il bien placé pour donner des leçons ? Petit joueur professionnel avec un petit état d'esprit sur le terrain. Sa réaction de joueur limité ne m'étonne pas...

Hachem 24 janv. à 1:19

Ce n'est pas sportif quand on blesse sciemment un adversaire. Mais les grands attaquants doivent se protéger eux-mêmes face aux risques du métier surtout à l'approche ou au cours des grandes échéances. On a vu entre Ramos et Salah.

ADS :