L'arbitre allemand, Marco Fritz, avait décidé d'arrêter la rencontre entre l'Olympiakos et le Panathinaïkos, le 17 mars. (T. Groothuis/Witters/Presse Sports)
GRE

Grèce : victoire de l'Olympiakos sur tapis vert, lourdes sanctions pour le Panathinaïkos

Après les incidents du 17 mars, la Fédération grecque a décidé de donner match gagné (3-0) pour l'Olympiakos. Et a lourdement sanctionné le Panathinaïkos, qui a notamment subi un retrait de cinq points au classement en Championnat.

La commission d'appel de la Fédération grecque a décidé mercredi de donner match gagné 3-0 à l'Olympiakos à la suite des violences qui avaient nécessité l'arrêt du derby de la Super Ligue contre le Panathinaïkos, le 17 mars dernier.
La commission a infirmé la décision de la Ligue grecque qui avait demandé que le match soit rejoué et reprenne là où il avait été arrêté, à la 69e minute, sur le score de 1-0 en faveur de l'Olympiakos.

Retrait de cinq points pour le Panathinaïkos

La Fédération inflige également un retrait de cinq points au Panathinaïkos - soit deux de plus que ce qu'avait décidé la Ligue - qui se retrouve à la 9e place du classement avec 33 points. Après cette victoire sur tapis vert et les trois points qui l'accompagnent, l'Olympiakos reste, lui, deuxième (69 points) à cinq longueurs du leader, le PAOK Salonique, à deux journées de la fin du Championnat.
Le classement du Championnat grec
L'amende imposée au Panathinaïkos a aussi été légèrement revue à la hausse, passant de 94 500 euros à 99 500 euros. La sanction de deux matches à huis clos a été maintenue.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :