Foto IPP/Cavaliere Emiliano.  Roma 02/03/2019  Calcio Campionato Serie A 2018-2019.  Lazio - Roma.  Nella foto: la grinta di Sergej Milinkovic-Savic. Italy Photo Press - World Copyright *** Local Caption *** (Cavaliere Emiliano/IPP/PRESSE/PRESSE SPORTS)
Info FF - Transferts

Guerreiro, Allan, Milinkovic-Savic, Pépé : les dossiers qui coincent du PSG

FF fait le point sur le mercato du PSG. Si Herrera et Sarabia sont arrivés, plusieurs dossiers restent plus ou moins d'actualité.

Parfois, le sort peut être taquin pour un joueur. C'est le cas de Raphaël Guerreiro. Il était espéré au PSG par Thomas Tuchel, les deux hommes ayant collaboré ensemble au Borussia Dortmund en 2016-17. Il y a encore quelques semaines, le deal était pratiquement bouclé pour l'ancien Lorientais. «Oui, c'était quasiment fait avec Antero (Henrique). Mais l'arrivée de Leonardo a, pour l'instant, mis un frein à l'évolution du dossier. Je crois qu'il y a d'autres priorités», confie une source proche du dossier. Même constat pour le milieu défensif brésilien de Naples, Allan. En fin de saison, Luis Ferrer, proche collaborateur de l'ancien directeur sportif du PSG, avait supervisé une dernière fois l'international brésilien. Quelques jours plus tard, Maxwell et Henrique s'étaient rendus à Rome pour avancer sur le sujet et peaufiner les contours d'un contrat. Depuis, l'offre parisienne tarde à arriver du côté de Naples, Leonardo l'ayant mise en stand-by.

Nicolas Pépé au PSG ? Cela dépend de Neymar et Cavani

Le nouvel homme fort du PSG préfère se pencher sur le Serbe de la Lazio Sergej Milinkovic-Savic. Autre interrogation majeure : Nicolas Pépé. Amorcé par Antero Henrique, le dossier du Lillois, repris en main par Leonardo, dépend en grande partie de l'avenir de Neymar et de Cavani dans la capitale. Ficelées en amont avec l'accord de Thomas Tuchel, les arrivées d'Ander Herrera et de Pablo Sarabia ont été officialisées sous le règne de Leonardo. Le premier arrive libre, le second reste une bonne affaire avec un transfert estimé à 18 millions d'euros. Des montants jugés raisonnables par le nouveau directeur sportif, à l'inverse du transfert hivernal de Leandro Paredes (47M€). La goutte qui a fait déborder le vase pour Henrique.

Nabil Djellit
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :