hunou (adrien) diacre (corinne) (L'Equipe)
Ligue 2 - 20e journée

Hunou patron de l'équipe type

Auteur d'un gros match face à Evian (4-1), Adrien Hunou est la tête d'affiche de l'équipe type de la 20e journée désignée par FF. Tours, Clermont et Bourg-en-Bresse placent deux joueurs.

Les notes

Joan Hartock (Brest) : 7*
 
Frédéric Bong (Niort) : 7*
Abdoul Ba (Lens) : 6*
Gaël Andonian (Dijon) : 7*
 
Baptiste Santamaria (Tours) : 7*
Larry Azouni (Nîmes) : 7*
Adrien Hunou (Clermont) : 8*
Haris Belkebla (Tours) : 7*
Farid Boulaya (Clermont) : 7*
 
Rafik Boujedra (Bourg-en-Bresse) : 7*
Lakhdar Boussaha (Bourg-en-Bresse) : 7*

Le zoom : Hunou, le volcan s'éveille

Allez, c'est cadeau. Pour le coup, ce serait presque de circonstance puisque, mardi prochain, Adrien Hunou fêtera ses 22 ans. Pourtant, le milieu de Clermont n'a eu besoin de personne pour s'offrir une semaine à l'avance ce coup de projecteur mérité pour sa prestation, vendredi dernier, face à l'ETG (4-1). Peut-être au courant, le latéral adverse Kassim Abdallah l'a d'ailleurs servi aussi maladroitement que consciencieusement sur le troisième but auvergnat, avant que Hunou ne provoque le penalty qui assommait définitivement des Savoyards tombés bien vite bien bas (4-0 au bout d'une demi-heure, pire début de match de l'histoire de l'ETG en Championnat).

Au-delà de ces deux actions décisives, le bouillonnant Hunou a démontré au cœur du jeu qu'il avait le potentiel pour franchir un palier, ce qu'il est venu chercher en Auvergne pour la deuxième fois. Il avait en effet déjà été prêté une partie de la saison dernière par le Stade Rennais, son club formateur, où il n'est pas parvenu jusqu'ici à se frayer un passage jusqu'en équipe première. Il avait pourtant été repéré d'emblée par Philippe Montanier à son arrivée, ce qui avait permis au jeune milieu de terrain de tâter de la Ligue 1 il y a deux saisons. Avec seize apparitions en Championnat, Hunou semblait redonner du peps et du clinquant à un centre de formation breton plutôt éteint ces dernières saisons. Mais, faute d'avoir totalement convaincu le staff, le môme finissait par retourner en réserve puis par partir pour un prêt en L2. Pour revenir et s'imposer, Philippe Montanier avait prévenu en début de saison : «Pour jouer à Rennes, il faut être parmi les meilleurs joueurs de L2, et ça vaut pour nos jeunes qui sont prêtés». Il semblerait qu'Adrien Hunou soit en train d'y parvenir. Il suffit de demander à l'Evian-TG...
Arnaud Tulipier 
Réagissez à cet article
500 caractères max