casillas (iker) (S. Mantey/L'Equipe)
À lire dans FF

Iker Casillas dans France Football : «Les gardiens possèdent un sixième sens»

Présent parmi les dix prétendants au titre de meilleur gardien de l'histoire, le portier espagnol, désormais à la retraite, joue les grands témoins pour évoquer une corporation forcément singulière. Extraits de l'entretien à retrouver dans FF dans le cadre du lancement de notre Ballon d'Or Dream Team.

La décision d'arrêter sa carrière

«Cela n'a pas été une décision difficile parce que ce n'est pas moi qui l'ai prise ! Cela m'a été imposé par les circonstances, je n'ai pas eu d'autre choix que d'assumer. Pourtant, avant mon infarctus, je réfléchissais déjà depuis un ou deux ans à ce que pourrait être l'avenir. Logiquement, chaque jour me rapprochait un peu plus de ma retraite sportive, mais ça ne s'est pas terminé comme je l'aurais aimé. Cela m'a fait de la peine. Cependant, à bien réfléchir, ce n'est pas une grave blessure de footballeur qui m'a forcé à raccrocher mais un truc très sérieux dont j'ai réchappé avec chance. Je dois être reconnaissant car j'ai eu une carrière remplie de succès, faite de davantage de moments magiques que de moments chaotiques.»

La différence entre un bon et un grand gardien

«Le grand gardien, c'est celui qui te donne de la sécurité. C'est d'ailleurs ce que dit n'importe quel défenseur, il souhaite avant tout que le portier transme e une sensation de sécurité. Des bons gardiens, il y en a plein. Ils peuvent faire de très belles envolées, réaliser vingt millearrêts et être bons dans le jeu au pied, mais s'ilsn'envoient pas de messages de sûreté à leurs défenseurs, cela signifie que quelque chose ne fonctionne pas.»
La Une de France Football.
La Une de France Football.

Les gardiens qui l'impressionnent en ce moment

«Je suis assez classique, alors, je dirais Neuer, contre qui j'ai joué, et tout le monde sait que je suis fan de Gigi (Buffon), même s'il joue moins. Quand il le fait, il reste à un très haut niveau. J'aime beaucoup aussi Courtois, Oblak, Ter Stegen et Alisson.»

Sa présence dans les gardiens nommés pour la Ballon d'Or Dream Team

«Pour moi, c'est quelque chose de très important. Quand tu es petit, tu as des rêves, tu espères y arriver et entrer dans l'histoire de ce sport. Moi,je l'ai sentiment d'y être parvenu. Entrer dans la liste de dix meilleurs gardiens de l'histoire me fait me souvenir que mes rêves se sont vraiment réalisés. Mais, quand je pense à tous ceux qui, justement, sont pour moi des légendes, me voir à leurs côtés me fait un peu rougir de honte (...) Je me sens époustouflé d'y être, ça oui. Il est vrai que j'ai réussi de grandes choses dans le football, que j'ai été l'un des meilleurs durant un bon bout de temps. Je laisse aux jurés le choix de décider si ma présence est légitime. Je sais cependant que, en regardant bien, nous sommes peu à avoir réaliser une carrière comme la mienne.»
L'intégralité de cet entretien avec Iker Casillas, les premiers nommés pour la Ballon d'Or Dream Team et l'ensemble du nouveau numéro de France Football sont à retrouver dans les kiosques dès ce mardi ou dès 18 heures en version numérique ce lundi en cliquant ici.
Réagissez à cet article
500 caractères max
couraudemmanuel 8 oct. à 15:54

C'est un très grand gardien. Cependant, Oliver KHAN est devant, tout comme BUFFON.

jeanpierre13 7 oct. à 12:56

La classe, il l’a ! Voilà tout

ADS :