neymar (S. Mantey/L'Equipe)
Ligue des Champions

«Il ne suffit pas de collectionner des figures de super champions» : la presse européenne tacle le PSG après le nul contre Naples

Après le résultat nul arraché par le PSG devant Naples (2-2) en Ligue des champions, la presse européenne critique sévèrement le club parisien.

Malmené par Naples au Parc des Princes (2-2) en Ligue des champions, le Paris-SG a donc sauvé les meubles en égalisant dans la troisième minute du temps additionnel par Di Maria. Un nouveau résultat décevant pour les Parisiens après la défaite à Liverpool (2-3) mais le pire a été évité. En Italie, le son de cloche est évidemment différent. La performance du Napoli est mise en avant. Pour La Gazzetta dello Sport, le club de la Campanie sort «la tête haute, comme un grand d'Europe», tandis que le PSG et ses stars sont sévèrement taclés.

«Parce que, pour gifler d'abord Liverpool au San Paolo puis accrocher le PSG au Parc des Princes, il faut de la personnalité et du talent, poursuit le principal quotidien sportif transalpin sur son site. Peut-être pas ceux des étoiles de 180 ou 220 millions comme Mbappé et Neymar. Mais de joueurs peut-être moins cotés qui ne se ratent pas dans certains rendez-vous comme Insigne et Mertens. Ce sont les armes fatales d'Ancelotti qui avait un compte à régler après le 0-3 encaissé il y a un an avec le Bayern Munich. Cette fois, le successeur de Sarri a caressé par deux fois l'idée d'un succès, qui aurait été mérité, avant le but de Di Maria.»

Une stratégie de Thomas Tuchel «trop ambitieuse», Mbappé inoffensif

Dans ses pages roses, La Gazzetta critique un peu plus l'équipe parisienne, jeudi matin. Une formation «coupée en deux» pour le journal qui pointe une stratégie de Thomas Tuchel «trop ambitieuse». «Il ne suffit pas de collectionner des figures de super champions, il faut les mettre dans les conditions adéquates pour briller. Que faites-vous de Mbappé, Neymar, Cavani et Di Maria si vous ne les liez pas avec continuité ? L'unique plan est de donner le ballon à Neymar mais le Brésilien est trop vertueux avec trop de dribbles. C'est bien pour chauffer les stades mais pas suffisant pour frapper le Napoli dans son replacement», tance le quotidien basé à Milan qui met en exergue Insigne et Mertens. «Les deux petits ont frôlé l'exploit contre les monstres sacrés du PSG avec des prouesses qui installent Naples à la deuxième place», écrit La Gazzetta qui a mis la moins bonne note à Mbappé (5 sur 10). Avec un constat cinglant : «Après une belle action sur Koulibaly, il a disparu du match. Inoffensif.»
Le Corriere dello Sport, quotidien romain, regrette ce match nul concédé dans les derniers instants par le Napoli. Et juge que «le vrai match nul décevant est un autre, celui de Belgrade (0-0) dont on espère qu'il ne pèsera pas au final.» Tandis que le Guardian en Angleterre salue le «sauvetage de Di Maria », en Espagne, où Angel Di Maria a évolué durant quatre saisons au Real Madrid, Marca réalise un jeu de mot avec le prénom de l'Argentin. «Un ange sauve le PSG», lance le journal pour qui le club parisien «a donné de nouveau une image triste lors d'une grande soirée européenne».  

Lire aussi : les notes de PSG-Naples
 
Le quotidien madrilène pointe «l'énorme supériorité des visiteurs. Pas de Neymar, peu de Mbappé, un Verratti effacé, Cavani invisible. Les Callejon, Mertens, Allan, Insigne ont survolé Paris. Le butin est pauvre, mais vu le résultat, Tuchel s'en sort bien. Cependant, cela n'effraie personne.» Pour Bild en Allemagne, l'équipe de la capitale a évité le pire également : «Le PSG ne peut pas se plaindre car Naples est une équipe habile, tactiquement meilleure et qui reste devant les Français.» De son côté, Kicker ne transige pas : «Les stars du PSG n'ont pas fait grand-chose. Avec ce 2-2, c'est un petit recul pour la qualification.»

Emmanuel Langellier
Réagissez à cet article
500 caractères max
hennicax 26 oct. à 9:30

Le QATAR St Germain n'est bon qu'en championnat Français et encore il faut voir à quelle ÉQUIPE il a à faire!!Lors des grands RDV ne brille que sur le papier, sur le terrain PSG=FEU DE PAILLE

Gascon64 26 oct. à 4:54

Votre soi-disant grande equipe, la meilleure du monde etc.... fait encore un petard mouille, des que les equipes depassent le niveau de L1 francaise, vous passez a la trappe, apres bien sur excuse d'un niveau bas en L1, pourtant.. l'OM a fait une finale de league Europeenne l'annee derniere et Monaco il y a 2 ans a fait une demi en LDC. en fait PAYER SANS GAGNER, n'a aucun fond de jeu, aucune tactique, aucune envie, juste des soi-disant star qui font du tourisme, sauf 2 ou 3...

oskare68 25 oct. à 21:58

Tjrs beaucoup de vent au PSG pour pas grand chose depuis Laurent Blanc.Avec de telles moyens les dirigeants sont des amateurs et ça commence a se voir.Le PSG se fait moquer et y a de quoi.Cdlmt

boupka 25 oct. à 18:41

Je ne suis pas supporter du PSG, mais je les vois aller gagner en Italie.

cm13 25 oct. à 14:46

Voilà comme je l’avais dis je pense que Neymar n est pas fais pour être le leader de paris il faut qu’il se mette au service de l équipe et non pas que l’équipe se mette au service de Neymar et la Paris avancera en ldc en championnat sa suffit mais au niveau européen !

voir toutes les réactions
ADS :