L?arbitre Tony Chapron a sanctionné Florian Thauvin d?un carton rouge pour un tacle mal maîtrisé sur Vitorino Hilton. (Photo Sylvain Thomas/L'Equipe)   Photographe: Sylvain THOMAS (Sylvain THOMAS/L'Equipe)
Ligue 1

Infériorité et supériorité numérique : l'OM mal loti

Depuis le début de la saison, L'OM a joué 200 minutes en infériorité numérique. A contrario, les Olympiens n'ont joué que 6 petites minutes en supériorité. Voici le classement en détail.

«J'ai fait aussi un petit calcul : cette saison, en L1 on a joué pendant 170 minutes à 10 contre 11, c'est énorme», a déclaré Vincent Labrune ces derniers jours. S'il avait pris le temps de compter le temps additionnel, le boss de l'Olympique de Marseille aurait pu se rendre compte que ses joueurs avaient en réalité joué une demi-heure de plus en infériorité numérique. Soit 200 minutes. A ce petit jeu-là, l'OM n'est devancé que par Bastia (212 minutes), Nice (227) et Troyes (236 minutes).  
 
Au classement de la supériorité numérique, Michel et ses joueurs peuvent également s'estimer pénalisés puisqu'ils n'ont joué que six minutes cette saison avec un joueur de plus que leur adversaire, contre Toulouse, le 23 septembre dernier. Ils ne sont devancés que par Lorient. Les Merlus n'ont jamais joué en supériorité numérique. Jean-Michel Aulas, qui se plaint souvent de l'arbitrage, devrait jeter un œil sur ce classement. Lyon est l'équipe qui a le plus souvent bénéficié de l'infériorité numérique de ses adversaires (299 minutes), juste devant Saint-Etienne (236 minutes).

Le PSG dans le ventre mou des deux classements

Le PSG, lui, est bien rangé dans le ventre mou des deux classements. Plutôt logique, puisque le champion de France en titre est l'équipe dont les matches ont généré le moins de cartons rouges (seulement trois, dont un seul pour lui : Rabiot, à la première journée).

Classement des infériorités numériques :

Montpellier 0 minute
Rennes 3 minutes
Saint-Etienne 36 minutes
Lyon 36 minutes
PSG 68 minutes
Bordeaux 72 minutes
Reims 73 minutes
Monaco 76 minutes
Toulouse 87 minutes
Nantes 89 minutes
Lille 93 minutes
Ajaccio 148 minutes
Angers 160 minutes
Lorient 182 minutes
Caen 185 minutes
Guingamp 190 minutes
Marseille 200 minutes
Bastia 212 minutes
Nice 227 minutes
Troyes 236 minutes

Classement des supériorités numériques :

Lyon 299 minutes
Saint-Etienne 263 minutes
Rennes 213 minutes
Monaco 197 minutes
Nice 164 minutes
Lille 154 minutes
Montpellier 150 minutes
Ajaccio 131 minutes
Troyes 129 minutes
Guingamp 127 minutes
Toulouse 101 minutes
Bordeaux 92 minutes
Angers 90 minutes
PSG 69 minutes
Reims 63 minutes
Bastia 59 minutes
Nantes 57 minutes
Caen 15 minutes
Marseille 6 minutes
Lorient 0 minute
Antoine Raguin 
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :