Italie - Inter

Inter Milan : Antonio Conte fracasse la direction du club

Antonio Conte, l'entraîneur de l'Inter Milan, s'est insurgé contre sa direction, qu'il pointe du doigt pour son manque de soutien et pour la faiblesse de son institution.

Antonio Conte, l'entraîneur de l'Inter Milan, est réputé pour son franc-parler. Et même si la saison du club lombard, deuxième de Serie A et toujours en course en Ligue Europa, pourrait devenir franchement réussie sportivement en cas de succès en C3, le technicien a tenu des propos chocs envers sa direction, après le succès de sa formation sur la pelouse de l'Atalanta (2-0).
Les morceaux choisis traduisent la colère du technicien : « On a reçu des tonnes de merde sur nous, le club n'a rien fait » ; « l'année a été très dure » ;« les 82 points, ils sont aux joueurs et à moi »... Des déclarations qui traduisent avec force la sensation que, pour Conte, sa direction a manqué de soutien dans les moments délicats.

« Le club est faible »

« Le club est faible, les joueurs et moi ne sommes pas protégés, a affirmé Conte. Le zéro absolu. Du point de vue personnel, dès que cela a été possible, on m'a critiqué. Mon travail n'a pas été reconnu, ceux des joueurs non plus. Si vous voulez réduire l'écart avec la Juventus, vous devez être fort sur le terrain mais surtout en dehors. »
« Il y aura des discussions avec le président, mais il est en Chine. Après la Ligue Europa, on verra ce qu'on fait », a ajouté Conte, laissant poindre l'idée d'un départ de sa part. Devant de tels propos, qui font la une de plusieurs journaux italiens, cela pourrait bien s'agiter en coulisses du côté de l'Inter...
Réagissez à cet article
500 caractères max
Heraclite 2 août à 12:37

Et pourtant... Même si la forme est critiquable et les mots peu choisis, le constat est on ne peut plus vrai. Si les dirigeants sont assez intelligents et font preuve de suffisemment d'humilité peut etre entendront-ils correctement le cri de douleur de cet écorché vif et prendront-ils les mesures qui s'imposent pour traiter le problème evoqué ?

ADS :