Pour son premier match de Premier League, Islam Slimani a inscrit un doublé ! (Reuters)
Top 5 des Africains d'Europe

Islam Slimani, le nouvel attaquant algérien de Leicester, bienvenue en Angleterre !

Comme chaque mardi, FF rend sa copie concernant les meilleurs internationaux africains évoluant en Europe. L'Algérien Slimani aura été l'un des principaux acteurs du week-end grâce à un joli doublé réussi pour ses débuts avec Leicester. Mention bien aussi pour Razack Traoré, Iwobi, Baldé Keita et le jeune Alhassan Wakaso.

Islam Slimani (Leicester, Algérie)

Trois jours seulement après ses débuts officiels avec le champion d'Angleterre en Ligue des champions à Bruges, l'avant-centre international algérien a pleinement justifié son transfert en réalisant un somptueux doublé contre Burnley (3-0), le premier but dans le temps additionnel de la première période, le second au retour des vestiaires. Des débuts réussis donc pour ce premier match de Premier League avec les Foxes qui lui ont valu les éloges de son entraîneur, Claudio Ranieri. Désormais associé en club à Riyad Mahrez, le maître à jouer de l'Algérie, Slimani apparaît comme un candidat crédible au titre de meilleur buteur de la PL, lui qui a inscrit 27 buts la saison passée avec le Sporting Portugal.

Abdou Razack Traoré (Kardemir DC Karabükspor, Burkina Faso)

En Turquie depuis cinq saisons, le discret milieu gaucher des Etalons (27 ans) a marqué pour la troisième journée consécutive. Buteur contre Rizespor puis en déplacement au Besiktas, il a récidivé face à l'Antalyaspor de Samuel Eto'o, demeuré muet de son côté. Associé cette saison au milieu à l'ancien Bordelais André Biyogo Poko (GAB), Traoré a attendu le money-time pour donner un avantage décisif à la formation dirigée par le Croate Igor Tudor. Alors qu'Antalyaspor venait d'égaliser, il a marqué aux 80e et 86e minutes. A l'arrivée, un succès (3-2) qui permet à Karabükspor de grimper à la 9e place.

Alex Iwobi (Arsenal, Nigeria)

A tout juste 20 ans, le neveu de Jay Jay Okocha confirme match après match son intéressant potentiel. Remarqué face au PSG en Ligue des champions quelques jours plus tôt – il était impliqué sur le but égalisateur des Gunners – l'international nigérian a joué un rôle capital dans l'entame de match d'Arsenal à Hull City (4-1). C'est lui qui a offert les deux premiers buts de la rencontre à Alexis Sanchez (17e) puis à Theo Walcott (55e). Deux passes décisives qui viennent s'ajouter aux trois autres réussies cette saison, ce qui fait de lui le meilleur passeur des Londoniens en 2016. Apprécié d'Arsène Wenger, il devrait encore gagner en temps de jeu cette saison.

Alhassan Wakaso (Rio Ave, Ghana)

Au Portugal depuis l'âge de 17 ans, le petit frère de l'international A Mubarak Wakaso (Panathinaïkos) a brillé lundi soir lors de la nette victoire de Rio Ave sur le Sporting Portugal (3-1). Titulaire dans l'entrejeu depuis deux saisons, Alhassan a fait parler ses qualités défensives, un registre dans lequel il n'est pas sans rappeler son aîné, dont il arbore la même coupe de cheveux. Wakaso aurait même pu marquer mais sa tentative, trop faible, n'a pas trouvé le fond des filets. Ce succès permet au club nordiste de faire chuter le Sporting pour la première fois de la saison.

Baldé Diao Keita (Lazio Rome, Sénégal)

Passeur sur le troisième but des Romains contre Pescara (3-0), l'attaquant international sénégalais – il l'est devenu en mars cette année face au Niger, et avait marqué pour sa première cape – a livré une prestation encourageante. La Gazetta dello Sport, qui lui a attribué la note de 6,5, a relevé que la façon dont le jeune joueur (21 ans) avait transmis le ballon à Ciro Immobile sur son but était «à applaudir». Entré en jeu en seconde période, il lui reste encore à débloquer son compteur buts, lui qui en avait inscrit quatre au cours du précédent exercice.

Frank SIMON
Réagissez à cet article
500 caractères max
menasriahacina 20 sept. à 18:14

J'espère que cette année le ballon d'or Afrique sera décerné à un Algérien