Jaume Roures, patron de Mediapro, estime pouvoir améliorer la diffusion de la L1 à compter de 2020. (A.Réau/L'Équipe)
Médias

Jaume Roures (Mediapro) : « Il est rare que Canal+ se remette en cause »

En marge d'un reportage des Échos sur Mediapro, Jaume Roures, le patron du futur détenteur de la majorité des droits de la Ligue 1 et de la Ligue 2 à partir de 2020, a ciblé les méthodes de Canal +.

Détenteur de huit matches de Ligue 1 et autant en Ligue 2 pour la période 2020-2024 (le reste sera diffusé sur beIN Sports), Mediapro prépare en coulisses les contours de sa future chaîne française. Interrogé par Les Échos sur ses ambitions, Jaume Roures estime que les diffuseurs pourraient mieux travailler avec les clubs. « En Espagne, nous discutons beaucoup sur l'accès des caméras aux vestiaires, les interviews des joueurs, les horaires de matches, etc. Quand on met des centaines de millions d'euros dans le foot, on peut espérer améliorer les choses », précise le patron du groupe audiovisuel espagnol.
Dans les coulisses de Mediapro, nouvelle puissance du foot français
Le Catalan poursuit en ciblant cette fois directement Canal+, diffuseur actuel des trois meilleures affiches de la Ligue 1 : « La culture de Canal+, qui a la mainmise sur le foot, n'est pas vraiment de discuter. Il est assez rare qu'ils se remettent en cause ». Jaume Roures avait également annoncé il y a plusieurs mois sa volonté de travailler avec la chaîne cryptée pour la distribution de sa future chaîne du foot. Mais ce discours assez cash ne passera certainement pas inaperçu auprès de la direction de Canal+...
Réagissez à cet article
500 caractères max