Médias

Jaume Roures (Mediapro) : « Un prix autour de 25 € »

Après avoir échangé avec les présidents lors de l'assemblée générale de la LFP, les dirigeants de Mediapro, qui a acquis les droits de diffusion de la Ligue 1 et de la Ligue 2, ont défendu leur modèle jeudi après-midi.

Jaume Roures (PDG de Mediapro) : « La situation n'a pas changé pour nous. La Ligue des champions est une compétition importante, on n'a pas gagné mais notre projet continue comme depuis le début. On n'était pas disposé à payer ce que les autres ont payé... On est sérieux, on paye toujours et on sait ce qu'on peut dépenser ou pas dépenser. Ce sera une chaîne avec plus de 80 % de la Ligue 1 avec huit matches et demi contre un match et demi pour Canal.
On va faire un travail sur les joueurs, les dirigeants, les clubs pour montrer le quotidien du foot français. Pour nous, le foot français est l'un des plus techniques d'Europe. Le foot français marche très bien mais il a un problème économique et on est là pour l'aider sur ce point.
Il y a eu le modèle traditionnel Canal+, puis les opérateurs de télécommunication avec des offres multiples puis l'apparition des GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon). Nous ne sommes pas ancrés dans la tradition mais on suit les évolutions, on a déjà travaillé avec Canal par le passé, avec les GAFA, etc. Avec de bons résultats.
On a parlé d'un prix autour de 25 euros et environ 3,5 millions d'abonnés. Pendant nos quatre saisons, on pense qu'on peut développer notre chaîne. On ne va pas avoir 3,5 millions la première saison mais ce sont des objectifs très raisonnables. »
« La nomination des journalistes et de la rédaction, c'est compliqué : les gens sont encore en poste »
Julien Bergeaud (directeur général de Mediapro France) : « Le foot français aura sa maison l'été prochain et ce sera nous. Plus de 80 % de l'offre sur la L1 et 80 % sur la L2. La communication des derniers jours a été un peu trompeuse... Le grand match du dimanche soir ce sera chez nous et nulle part ailleurs, le grand magazine du dimanche soir, le match d'ouverture du vendredi soir, etc.
Nous allons révolutionner le marché de la télé payante, nous allons sortir du cadre traditionnel. Notre distributeur sera ''agnostique'', avec tous les distributeurs, y compris ceux de l'OTT (accès direct sur Internet). Notre produit sera 100 % foot français, ce sera une offre claire, limpide.
Nous entendons magnifier le produit, le jeu, l'action. Nous allons doubler le nombre de matches produits en 4K, et nouvelles caméras avec angles de vision totalement innovants et immersifs.
Les clubs et les fans auront enfin du temps d'antenne en dehors des matches. Cela sera diffusé dans la semaine dans notre grille. Avec un réseau de reporters en région.
J'ai déjà une équipe business à mes côtés. Les premières questions sont celles de la distribution et elle y travaille déjà. La nomination des journalistes et de la rédaction, c'est compliqué : les gens sont encore en poste. Ces équipes seront annoncées le moment venu, avec des visages, des consultants, des talents. Le calendrier va se déclencher l'année prochaine. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :