French soccer player Kylian Mbappe and Brazilian soccer legend Pele pose ahead of their meeting in Paris, France April 2, 2019. REUTERS/Christian Hartmann (Reuters)
À lire dans FF

«Je m'en souviendrai toute ma vie» : en exclusivité, Kylian Mbappé raconte les coulisses de sa rencontre avec Pelé

En exclusivité pour France Football, Kylian Mbappé a raconté les coulisses de sa rencontre avec le Roi Pelé. Un récit touchant à retrouver cette semaine dans FF.

«J'étais prêt à aller n'importe où pour le voir, au Brésil ou jusqu'au Pôle Nord.» La tirade n'a rien de forcée ni de téléguidée. Il suffit d'avoir vu Kylian Mbappé auprès d'Edson Arentes do Nascimento pour comprendre. Réunis la semaine passée par un sponsor commun, le Français et le Brésilien ont pu passer quelques heures ensemble. Des moments que l'attaquant parisien a accepté de raconter à France Football. L'espace de quelques heures, celui qui passe parfois son temps à combattre sa jeunesse est donc redevenu un gosse. «Face à lui, on est devant un monument, raconte Mbappé dans FF. On se sent tout petit. J'avais l'impression de me retrouver en bas d'une montagne, sans plan pour monter au sommet. (...) Quand il est dans une pièce, il occupe toute la place. Et ça, ça ne se commande pas. Tu l'as ou tu l'as pas. Même quand je n'avais plus rien à lui dire, je profitais de l'instant. Juste en le regardant.»
La Une du nouveau numéro de France Football.
La Une du nouveau numéro de France Football.

«Le seul qui m'a déjà autant impressionné, c'est Zizou»

KM est champion du monde, bientôt triple champion de France mais sait faire allégeance. «Le seul qui m'a déjà autant impressionné, c'est Zizou. Quand je l'avais croisé, je me souviens que je m'étais fait tout petit. Il dégageait tellement de trucs. Là, c'était pareil. Voire même encore plus fort car ça relevait de l'irréel en fait. Pour moi, c'est le roi du foot et fait partie de l'histoire. C'est ça, c'est un peu comme si je croisais un personnage d'histoire échappé d'un livre. Franchement, je croyais que je ne le croiserais jamais de ma vie et que je devrais me contenter des cassettes et des vidéos.» Dans la course aux héritiers potentiels, Pelé a souvent distribué des tacles appuyés à la ribambelle de successeurs qu'on a tenté de lui accoler, comme pour mieux rester tranquille sur son trône. Sauf qu'il donne cette fois l'impression d'autoriser un gamin à s'asseoir sur un des accoudoirs. Pourquoi tant de mansuétude à l'égard du Français ? «Il n'arrêtait pas de me dire, quand on était face-à-face, que je lui rappelais lui quand il était plus jeune. Physiquement mais aussi dans mon comportement. Il me regardait fixement et j'ai l'impression qu'il se revoyait un peu. C'était même un peu gênant. Je ne savais plus trop où me mettre. Il insistait : "Tu me rappelles tellement ce que j'étais..." Je lui répondais que c'était peut-être bon signe... Il a été tellement bienveillant, un peu comme un grand-père avec son petit-fils.»

«Pelé m'a demandé de laisser gagner le Brésil lors de la prochaine Coupe du monde»

Durant leur long tête-à-tête, les deux compères ont devisé comme deux fans classiques de foot, comptabilisant juste quatre Coupes du monde. «Il m'a demandé de laisser gagner le Brésil lors de la prochaine Coupe du monde, au Qatar. Je lui ai répondu que ce n'était pas possible, surtout si je voulais essayer de me rapprocher de lui.» L'insatiable du PSG a pourtant généralement beaucoup d'appétit. Sauf que là, on aurait dit le gourmand un peu intimidé par son voisin de table. «C'est vrai que je n'ai pas froid aux yeux, que je suis ambitieux et que j'aime les défis. Mais là, pffff... Tu es frappé d'un coup par la réalité. Il est tellement haut. Un Roi, il n'y en aura qu'un dans l'histoire. Pelé, c'est une marque, une légende, une histoire. Tout ça à la fois. (...) J'ai vraiment vécu un rêve éveillé tout au long de cette journée. Je n'ai pas vu le temps passer et je m'en souviendrai forcément toute ma vie.»

L'intégralité des coulisses de la rencontre Mbappé-Pelé raconté par le Français à retrouver dans notre nouveau numéro disponible mardi en kiosque ou ici dès 18 heures ce lundi.
Pascal Ferré 
Réagissez à cet article
500 caractères max
abradali24 10 avr. à 18:55

Pèle n'est jamais sincère, c'est juste pour narguer les argentins Maradona et Messi.

Kenzou 9 avr. à 19:32

C’est vrai les meilleurs de tous les temps Numéro 1 : Pelé Numéro 2 : Zizou Numéro 3 : Maradona .....pour le moment car les records sont faits pour être battus.

koumbidiosse 9 avr. à 1:06

MBAPPE EST ROI DE LA COMMUNICATION

thbi 8 avr. à 19:45

Plein d'humilité ce Mbappé... s'il te plaît ne change pas de comportement. Reste humble.....

voir toutes les réactions
ADS :