Johan Djourou a porté plainte. (S. Stacpoole/Presse Sports)
Suisse

Johan Djourou porte plainte contre le FC Sion

Le défenseur suisse Johan Djourou a porté plainte contre le FC Sion, qui l'a licencié en pleine crise du coronavirus.

Alors que le FC Sion (D1 suisse) a résilié les contrats de neuf joueurs qui avaient refusé des mesures de chômage technique (baisse et plafonnement de salaire) prises en raison de l'interruption du Championnat due à la pandémie de coronavirus, le défenseur Johan Djourou, qui fait partie des joueurs licenciés, a porté plainte contre le club présidé par Christian Constantin.

« Les autres joueurs ont lancé des procédures »

Dans une interview au quotidien valaisan Le Nouvelliste, l'international suisse invoque notamment un tort moral et une atteinte à son honneur : « Mon salaire au FC Sion était inférieur au montant maximal prévu en cas de chômage partiel. [...] Les autres joueurs licenciés ont également lancé des procédures. »
Le président du club Christian Constantin avait déclaré à L'Équipe après les licenciements : « Quand je vois les efforts des joueurs du Borussia Mönchengladbach, qui ont décidé de renoncer à une partie de leur salaire, les efforts des joueurs de grands clubs français comme Marseille, qui acceptent le chômage partiel... Je trouve indécent que certains ne veuillent pas faire d'efforts, chez nous, alors que l'on doit faire face à une guerre sanitaire mondiale. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :