Championnat des étoiles
4 Live acheter
Jorge Sampaoli et l'Atlético Mineiro ont enchaîné samedi soir un troisième match sans victoire (deux nuls, une défaite). (R. Martin/L'Équipe)
BRE

Jorge Sampaoli, cible de l'OM, en panne avec l'Atlético Mineiro en Championnat du Brésil

L'Atlético Mineiro de Jorge Sampaoli a concédé un nul à domicile contre un mal classé, samedi soir, et sans doute perdu ses dernières chances de remporter le Championnat du Brésil. L'entraîneur argentin, pressenti à Marseille, n'a pas voulu confirmer qu'il resterait jusqu'à la fin de la saison.

Toujours en pole pour prendre la succession d'André Villas-Boas sur le banc de l'Olympique de Marseille, Jorge Sampaoli a perdu gros samedi soir en Championnat du Brésil en concédant avec l'Atlético Mineiro un nul à domicile (1-1) contre le mal classé Bahia (16e). Le troisième match sans victoire du Galo après une défaite et un nul.
Avec désormais seulement deux matches à disputer, l'équipe de Belo Horizonte reste 3e du Brasileirão, à quatre points du leader, l'Internacional de Porto Alegre, et trois de Flamengo, qui jouent tous les deux ce dimanche leurs matches de la 36e journée.
« Je ne peux pas répondre à cette question pour le moment »
Ce coup de frein dans le sprint final peut-il accélérer le départ de l'ancien sélectionneur de l'Argentine vers l'Europe ? Interrogé en conférence de presse d'après-match, l'intéressé n'a pas garanti qu'il serait encore présent au club à la fin de la saison, le 26 février. « Je ne peux pas répondre à cette question pour le moment. Tout peut se passer dans le football, surtout dans ce pays où les entraîneurs durent peu. »

Coup de tête et contre-attaque

L'Atlético Mineiro a ouvert le score sur un coup de tête de son avant-centre Eduardo Sasha (20e) avant de se faire reprendre en début de seconde période sur une contre-attaque (Rossi, 47e).

lire aussi

Le classement du Championnat du Brésil
Réagissez à cet article
500 caractères max
Fr4ncky 14 févr. à 11:57

Il s'adapte à la philosophie de de son futur employeur, normal. Et l'OM va payer pour couper le contrat de ce rude gaillard, alors que de meilleurs coachs sont libres.

ADS :