23rd November 2019 - Premier League - Manchester City v Chelsea - Riyad Mahrez of Man City - Photo: Simon Stacpoole / Offside. (Simon Stacpoole/OFFSIDE/PRESSE/PRESSE SPORTS)
Joueur maghrébin 2019

Joueur maghrébin de l'année : et les nommés sont... (1/2)

Qui succédera à Anice Badri ? Comme chaque année, FF vous propose d'élire le joueur maghrébin de l'année 2019. Ils sont 10 finalistes retenus. On vous présente les cinq premiers ce samedi.

Yunis Abdelhamid (32 ans, Maroc)

Inamovible au Stade de Reims, Yunis Abdelhamid est sans contestation possible l'un des trois meilleurs défenseurs centraux de L1. Mieux encore, depuis que les Champenois ont fait leur retour en L1, le Marocain a disputé 55 des 56 matches du club de L1, tous dans leur intégralité. Sans faille, le gaucher multiplie les interventions justes et les relances réussies. Il a fini la phase aller de L1 dans l'équipe type de France Football. Homme de base de l'entraîneur David Guion, Abdelhamid est un exemple de professionnalisme pour ses coéquipiers. À 32 ans, et en fin de contrat en juin, il ne devrait pas manquer de sollicitations. Avec le Maroc, il a été barré à la CAN par la présence de Benatia, Saiss et Da Costa, mais depuis l'arrivée de Vahid Halilhodzic, il s'est installé comme titulaire et apporte déjà de l'assurance à l'arrière garde des Lions de l'Atlas.

Ismaël Bennacer (22 ans, Algérie)

Sur le continent africain, c'est la grande révélation de l'année. Ismaël Bennacer (22 ans) a éclaboussé la CAN de sa classe. Quasiment méconnu au début du tournoi, l'ancien d'Arsenal a finalement été désigné meilleur joueur de la compétition. Hyperactif, le milieu relayeur est un travailleur inlassable et précieux par la qualité de ses transmissions. Box-to-box, il s'est engagé à l'intersaison avec l'AC Milan contre 16 millions d'euros après une saison pleine de promesses avec Empoli. Chez les Rossoneri, l'Algérien doit augmenter son niveau d'agressivité mais l'arrivée de Stefano Pioli lui a permis de retrouver de l'élan au poste de regista. Le natif d'Arles va devoir confirmer mais il est déjà devenu incontournable et indispensable pour son sélectionneur, Djamel Belmadi.

Ramy Bensebaini (24 ans, Algérie)

Installé comme latéral gauche, l'ancien Rennais ne lâche jamais
La pression, Ramy Bensebaini, il ne connaît pas. C'est la réputation que traîne le solide défenseur de 24 ans... Encore plus en 2019 où il a tout gagné ou presque. Vainqueur de la Coupe de France avec Rennes et de la CAN avec l'Algérie, Ramy Bensebaini (24 ans) a réalisé une année XXL. Il a même terminé 2019 en roue arrière... Le Champion d'Afrique a offert la victoire à Mönchengladbach contre le Bayern Munich (2-1). Il a signé un doublé lors de ce choc, de la tête puis sur penalty. Cette année, l'ancien du Paradou s'est aussi affirmé comme latéral gauche, poste que lui avait confié Sabri Lamouchi lors de son passage à Rennes. En sélection, il a répondu présent et largement fait oublier l'absence de Faouzi Ghoulam. Parfois à la limite, Bensebaini ne lâche jamais...

Achraf Hakimi (21 ans, Maroc)

Titulaire indiscutable au Borussia Dortmund, Achraf Hakimi (21 ans) est l'un des plus grands espoirs du football international dans son registre. Le Marocain exploite au mieux son prêt de deux saisons en Allemagne. Nommé espoir du football africain 2018, il possède l'incroyable faculté d'être performant à plusieurs postes (latéral droit, gauche ou ailier). Il se caractérise par un volume de course très impressionnant, et conserve une véritable lucidité dans les 30 derniers mètres. Comme ses rushs, Hakimi enquille les passes décisives (6 en 17 matches de Bundesliga). Blessé en avril dernier, il n'a pas joué la fin de saison avec son club avant de participer à la CAN avec le Maroc. Il a surnagé au premier tour avec les Lions de l'Atlas avant de sombrer contre le Bénin en huitième de finale. De retour en Allemagne, il réalise un excellent début de saison, notamment marqué par un doublé décisif contre l'Inter Milan en Ligue des Champions. Sous contrat jusqu'en 2021 avec le Real Madrid, le latéral droit, lancé par Zidane en professionnel, pourrait bien finir par faire son grand retour au sein de la Maison Blanche où il représente clairement une valeur d'avenir.

Riyad Mahrez (28 ans, Algérie)

En 2019, Riyad Mahrez a garni son armoire à trophées comme jamais. Sur la planète football, il n'a quasiment rien à envier à personne : une Premier League, une FA Cup, une League Cup, un Community Shield et, bien sûr, une Coupe d'Afrique des nations. À titre individuel, il s'est invité dans le classement du Ballon d'Or France Football 2019 avec une belle 10e place. En club, depuis le début de saison, il est quasiment décisif lors de chaque rencontre (5 buts et 6 passes en 14 matches de PL joués cette saison). En Premier League, il a récemment atteint la barre symbolique des 50 buts lors de sa 177e apparition. Son année restera forcément marquée par sa CAN 2019. Attendu, l'ailier de Manchester City a répondu présent en portant l'Algérie vers le sacre en Egypte. Il y a eu ce moment fort avec ce coup franc exceptionnel dans les toutes dernières secondes d'une irrespirable demi-finale face au Nigeria (2-1). Du grand Mahrez. - N.D.

Les 5 autres nominés sont à retrouver dimanche sur le site de France Football. À partir de lundi, rendez-vous sur FF pour voter pour le joueur maghrébin de l'année. On compte sur vous !
Réagissez à cet article
500 caractères max
faysal_sam2206 5 janv. à 13:13

Mahrez

halasrata 4 janv. à 19:49

Ryad Mahrez !

halasrata 4 janv. à 19:48

Ryad Mahrez !

maroc_mariya 31 déc. à 16:33

ziyach

celaya 31 déc. à 14:36

LE MEILLEUR : HAKIM ZIYECH

voir toutes les réactions
ADS :