toudic (julien) (L'Equipe)
Ligue 2 - 26e journée

Julien Toudic et l'AC Ajaccio guident l'équipe type de la 26e journée de Ligue 2

Auteur d'un triplé, le premier de sa carrière, vendredi face à Clermont (3-1), l'Ajaccien Julien Toudic est le leader de l'équipe type du week-end en Ligue 2. Son coéquipier Zakaria Diallo l'accompagne, de même que deux Brestois.

Les notes

Mathieu Michel (Nîmes) : 7*

Gaëtan Belaud (Brest) : 7*
Bilel Mohsni (Paris FC) : 7*
Zakaria Diallo (AC Ajaccio) : 7*
Julien Faussurier (Sochaux) : 6*

Jordan Marié (Dijon) : 6*
Geoffrey Malfeury (Tours) : 7*
Cristian Battochio (Brest) : 7*
Alexandre Bonnet (Le Havre) : 7*

Julien Toudic (AC Ajaccio) : 8*
Lakdar Boussaha (Bourg-en-Bresse) : 7*

Le zoom : la fusée Toudic

En septembre dernier, alors que l'AC Ajaccio rougissait à la vue de la lanterne qui éclaire les derniers tant le National se rapprochait, Julien Toudic avait dit toute sa confiance dans l'avenir et la réussite à venir : «La chance va tourner, c'est sûr», affirmait-il alors. Le futur avait valeur de certitude. Interrogé au début du mois sur le même thème, l'attaquant avait conjugué la phrase au passé pour se réjouir du changement. «La chance a tourné», avait-il assuré. Quelques jours plus tard, vendredi soir, il le prouvait en inscrivant face à Clermont le premier triplé de sa carrière, pourtant entamée il y a pile une décennie, lors de la saison 2005-2006. Un exploit qu'il n'avait jamais réussi, pas même lors de ses belles années, à Reims (16 buts en 2010-2011) notamment, une embellie qu'il n'est jamais vraiment parvenu à confirmer.
 
A 30 ans, le véloce Toudic est un bon buteur de L2 (46 buts en 154 apparitions), capable de flambée, comme il l'a démontré face à Clermont. Même si les Auvergnats constituent des visiteurs fort généreux (19 buts encaissés lors des huit derniers matches à l'extérieur), la performance reste suffisamment rare pour être glorifiée, à l'image du parcours des Corses, irrésistibles depuis plusieurs mois. L'ACA n'a ainsi perdu qu'un seul de ses seize derniers matches (huit victoires, sept nuls), ce sont même les seuls à avoir battus Nîmes en 2016 ! Comme l'avait dit son coéquipier Pape Abdou Cissé avant la rencontre, Ajaccio veut «continuer sur (sa) lancée». «Maintenant qu'on a décollé, on ne veut plus atterrir !» Avec une fusée comme Toudic devant, c'est sûr, l'ACA est sur orbite...
 
Arnaud Tulipier
Réagissez à cet article
500 caractères max