Nasser Al-Khelaïfi président de beIN Media Group et du PSG. (A. Réau/L'Équipe)
Justice

Justice : Nasser Al-Khelaïfi acquitté, une peine légère pour Jérôme Valcke

Nasser Al-Khelaïfi a obtenu l'acquittement, vendredi, suite à son procès tenu le mois dernier, devant le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone. Le parquet suisse avait pourtant requis vingt-huit mois de prison, avec sursis partiel, contre le dirigeant qatarien.

Pour lui, c'est un soulagement. Cinq semaines après la fin de son procès en Suisse, Nasser Al-Khelaïfi a été relaxé dans une affaire de droits TV liée au « FIFAgate » qui lui avait valu son comparution devant le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone, le mois dernier.
Poursuivi pour « instigation à gestion déloyale aggravée » dans un dossier relatif à l'octroi de droits médias des Coupes du monde 2026 et 2030 (pour la zone Moyen-Orient et Afrique du Nord), le patron de beIN Media Group et du PSG échappe donc à une peine de prison ; le mois dernier, le parquet suisse avait pourtant requis vingt-huit mois de « peine privative de liberté », avec sursis partiel, contre lui.
« Après quatre années d'allégations sans fondement, d'accusations fictives et d'atteintes constantes à ma réputation, la justice m'a entièrement blanchi, a réagi NAK. Le verdict d'aujourd'hui est une véritable victoire ».
L'ex-numéro 2 de la Fifa Jérôme Valcke échappe à la prison et écope de 120 jours-amende avec sursis pour une accusation secondaire.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Gauchos 30 oct. à 14:14

Suivant que tu sois puissant ou misérable ...

ADS :