gomis (bafetimbi) (LEBAN SEBASTIEN/L'Equipe)
Mon XI parfait

Karim Benzema, Samuel Umtiti, Patrick Vieira... L'équipe rêvée de la carrière de Bafétimbi Gomis

De Saint-Etienne à Al-Hilal aujourd'hui, en passant par Lyon, l'OM, Galatasaray ou encore l'équipe de France, Bafétimbi Gomis constitue son onze parfait avec des anciens coéquipiers.

Gardien

«Hugo Lloris. C'est le meilleur gardien avec qui j'ai évolué. Que ce soit humainement ou sportivement. Il est fort sur sa ligne, avec de bons réflexes, il sort très vite dans les pieds. Pour moi qui suis attaquant, il sort très vite dans les pieds, il prend souvent les bonnes initiatives. Un des meilleurs gardiens au monde.»

Défenseurs

«A gauche, Eric Abidal. Avec sa belle patte. Depuis ses jeunes années, il a eu une qualité technique assez surprenante pour quelqu'un qui ne sortait pas d'un centre de formation. Il m'a vraiment impressionné. Malgré les pressings, il trouvait toujours une solution. Avec un grand sang-froid. A droite, Lilian Thuram. Un meneur d'hommes, un capitaine, quelqu'un qui remporte tous ses duels. Je l'ai connu en équipe de France en 2008. Etant jeune, je le prenais beaucoup pour exemple. J'aimais ses prises de position. Il a toujours été exemplaire. En équipe de France, c'était un leader, il avait un rôle éducatif vis-à-vis de nous les jeunes. Et à un moment donné, il avait été le meilleur défenseur du monde. Dans l'axe, j'ai mis une jeune charnière avec qui j'ai joué à Lyon : Dejan Lovren et Samuel Umtiti. Umtiti a gagné la Coupe du monde. C'est un bon relanceur. Il a encore une grande marge de progression, même s'il vit des moments difficiles actuellement. C'est un talent dans lequel je crois. Il a atteint un niveau où personne ne l'attendait et, année après année, il confirme qu'il sera l'un des meilleurs dans le futur. Lovren a gagné la Ligue des champions et a été finaliste du dernier Mondial. C'est un très bon défenseur qui a également progressé. Il est à Liverpool depuis pas mal de temps, même s'il n'a pas le temps de jeu qu'il souhaiterait. Je trouve qu'il fait une très belle carrière.»
Gomis avec Lovren sous le maillot de l'OL, en 2012. (A.Martin/L'Equipe)
Gomis avec Lovren sous le maillot de l'OL, en 2012. (A.Martin/L'Equipe)

Milieux

«Patrick Vieira, pour tout son abattage. Il gagne énormément de duels. Il a une belle première passe. Il couvre énormément de terrain. Blaise Matuidi, un ratisseur, avec qui j'ai évolué à Troyes, Saint-Etienne et en équipe de France. Quelqu'un qui peut dépanner à tous les postes. On l'a vu jouer ailier, latéral, même dans l'axe de la défense à Saint-Etienne. C'est quelqu'un qui arrive toujours sur la pointe des pieds mais qui montre toujours son importance. Et quand il repart du club, on le pleure toujours. Miralem Pjanic, pour apporter cette touche de technique, pour apporter la dernière passe. Je l'ai connu jeune à Lyon, mais il avait toujours cette faculté de jouer comme quelqu'un de 30 ans, avec dix ans d'expérience. Il a franchi les paliers, que ce soit à Lyon, à la Roma et maintenant à la Juventus. Pour moi, c'est un des meilleurs milieux au monde. Il est dans ses meilleures années.»

Attaquants

«Franck Ribéry, pour apporter toute sa percussion. Il est très fort dans la dernière passe, dans sa créativité. Il est tombé sur deux phénomènes, Messi et Ronaldo, mais il aurait amplément mérité d'être Ballon d'Or. Pour sa régularité du haut niveau. Florian Thauvin, de par la complicité que j'ai pu avoir avec lui, c'est quelqu'un qui pue le football. Il a été malheureusement stoppé par une grave blessure cette saison, mais cela fait deux ans qu'il porte l'Olympique de Marseille à lui seul. Très peu d'ailiers sont capables de marquer 25 buts comme il l'a fait. Si c'était un joueur qui évoluait en Hollande, au Portugal ou en Allemagne, aujourd'hui, il serait dans l'un des plus grands clubs européens. Il n'a rien à envier aux joueurs qui jouent au Bayern, à Manchester United ou à Chelsea. Il ne bénéficie pas de l'image qu'exposent les autres Championnats. Et enfin Karim Benzema. Quand on fait plus de dix ans au Real, on est l'un des meilleurs attaquants au monde. Chaque année, il le prouve. C'est le meilleur attaquant français. Je suis content de le voir aligner les saisons et empiler les buts, peu importe les circonstances et les problèmes extra-sportifs. On doit retenir le joueur. Comme fer de lance de cette attaque, il pourrait être utile dans les combinaisons, car quand il ne marque pas, il est capable de décrocher, de faire la dernière passe. Sachant que Ribéry et Thauvin peuvent aussi marquer, appuyés d'un Pjanic, aussi fort à la dernière passe. C'est une équipe qui ne sera pas coupée en deux parce qu'on a une belle assise défensive, avec Vieira, qui peut apporter le surnombre, ou Blaise qui peut faire des dédoublements. Une équipe assez complète.»
Cette fois avec Ribéry, un soir de 2012 avec les Bleus, en Finlande. (LAHALLE/L'Equipe)
Cette fois avec Ribéry, un soir de 2012 avec les Bleus, en Finlande. (LAHALLE/L'Equipe)

Sur le banc

«(Après hésitation avec Didier Deschamps et Frédéric Antonetti.) Fatih Terim. Un coach qui, avec Galatasaray, a réussi à gagner la Coupe de l'UEFA. C'est un entraîneur qui a beaucoup compté. Il a la culture de la gagne. Il pourra amener cette équipe au bout. Pour les remplaçants : Fernando Muslera. WIlly Sagnol, il aime bien prendre le couloir, il se fond dans un groupe, il apporte un plus, avec beaucoup de passes décisives. Yohan Benalouane, mon ami, quelqu'un de très talentueux qui n'a malheureusement pas fait la carrière qu'il méritait. Henri Bedimo, un ami, un bon mec, il met l'ambiance dans un groupe. Josuha Guilavogui, qui peut être le remplaçant de Patrick Vieira, un peu de le même profil, très fort dans les duels, dans la récupération. Mohammad Al Shalhoub, notre numéro 10, légende en Arabie Saoudite, qui a une belle patte pour les coups francs, un peu dans le registre de Pjanic. Thierry Henry, qui peut jouer sur le côté, avant-centre, qui a une large palette.»
Timothé Crépin
Réagissez à cet article
500 caractères max
RensenbrinkRIP 18 avr. à 4:16

Thierry Henry en remplaçant, c’est quand même choquant.

naglieri 17 avr. à 16:54

Avec cette équipe là il passe jamais les 1/4 en chpion s .ex pjanic n avance plus depuis belle lurette.enfin,il n a pas cassé la baraque non plus.

Heraclite 17 avr. à 12:52

A part Lovren, il n'y a pas grand chose à dire. Des arguments qui sont en ligne avec ce qu'il a laissé passer de sa personnalité dans les médias. Un joueur intelligent et réfléchi

Terry83 17 avr. à 11:07

Ça m'énerve. Ribery n'a jamais été un candidat sérieux pour la ballon d'or .Certes il a tout gagné avec le Bayern. Mais il était tout seul ?C'était lui la grande vedette de l'équipe ? Eh non ! Comme les joueurs de Liverpool cette annee.

ADS :