Kevin Strootman est arrivé cet été. (A. Martin/L'Equipe)
Ligue Europa - OM

Kevin Strootman (OM) : «J'ai besoin de temps»

Kevin Strootman, le milieu néerlandais, reconnaît que ses débuts sont difficiles avec l'OM mais il espère que cela va changer rapidement.

Recruté pour 25 M€ hors bonus cet été à l'AS Rome, Kevin Strootman va retrouver le Stadio Olimpico contre la Lazio jeudi (18h55) en Ligue Europa avec Marseille. Ce mercredi, il était en conférence de presse pour évoquer son retour en Italie. C'est la plupart du temps en français que le milieu néerlandais a essayé de répondre aux questions des journalistes sur ses débuts compliqués avec l'OM. Jeudi, les Marseillais, finalistes la saison dernière, n'ont pas le droit à l'erreur sous peine d'être éliminés de la C3.
«Dans ces moments difficiles avec l'OM, vous comportez-vous comme un cadre, du fait de votre expérience, ou restez-vous en retrait car vous venez d'arriver au club ?
J'ai besoin de temps, c'est difficile. Je veux être important pour l'équipe, pour le club, mais je veux parler d'abord avec les pieds. Je suis un joueur qui a besoin des autres pour être bon sur le terrain. Nous avons des joueurs d'expérience qui ont fait la Coupe du monde. Je veux faire le maximum pour l'équipe mais sur le terrain d'abord.
«Je dois mieux faire»
À quel type de match vous attendez-vous ?
À un match difficile. La Lazio est une équipe forte avec des joueurs très forts comme Immobile. Au Vélodrome (1-3), nous avons fait un bon match avec le ballon mais pas très bon sans le ballon. Demain (jeudi), nous devenons faire mieux, être plus collectifs, plus physiques. Nous avons comme objectif de rester en Ligue Europa après Noël, c'est important pour l'équipe, les supporters. Nous devons gagner demain (jeudi).
Vous avez du mal à retrouver votre niveau de l'AS Rome...
Je sais que je peux mieux faire et je dois mieux faire. C'est le moment de le montrer à tout le monde. Collectivement, le club vit une période compliquée après la défaite à Montpellier (0-3, dimanche). Mais, hormis le PSG, il n'y a pas beaucoup de points qui nous séparent des premières places en Championnat.
Que ressentez-vous à l'heure de retrouver un stade que vous connaissez bien ?
C'est très spécial pour moi. J'aime ce stade, je suis resté cinq ans ici. Malheureusement, on ne joue pas l'AS Rome.»
Réagissez à cet article
500 caractères max
yrrej 7 nov. à 20:21

Pensez à ne pas être trop décroché en ligne 1 pour espérer jouer la ligue des champions.

ADS :