Ligue 1 - OM

Kevin Strootman (OM) : « Je sais quand je joue mal »

Kevin Strootman, le milieu de l'OM, a évoqué ses débuts compliqués avec l'équipe phocéenne. Il reconnaît qu'il peut mieux faire et espère le démontrer dès vendredi contre Lille en Championnat (20h45).

Attendu comme un renfort de poids pour l'OM, Kevin Strootman, n'a pas comblé les espoirs suscités lors de sa signature en août dernier. Près de cinq mois plus tard, le milieu néerlandais, conscient de ne pas avoir montré son meilleur visage, a avoué qu'il s'était posé des questions sur sa responsabilité dans la mauvaise passe traversée par l'OM (9 matches de suite sans gagner, toutes compétitions confondues). «Quand on arrive dans un nouveau club, on veut toujours donner le meilleur, a-t-il rappelé. L'équipe a disputé la finale de la Ligue Europa la saison dernière. Ça ne se passait pas bien, on perdait des matches. On se pose des questions. Est-ce ce que c'est de ma faute ? Je suis quelqu'un d'objectif. Je sais quand je joue mal, j'en suis le premier conscient.»
Le milieu néerlandais, qui a marqué son premier but de la saison en Ligue 1 contre Saint-Étienne (1-2), a évoqué son adaptation. «J'avais bien commencé contre Monaco, puis j'ai eu du mal physiquement», a reconnu l'ancien de la Roma.

«On est encore en course»

Il a aussi admis que le fait de mieux maîtriser le français l'a aidé sur le terrain où il se sent de plus en plus à l'aise. «Toutes les choses vont ensemble, a-t-il ajouté. Ce n'est pas dit que si tu ne parles pas la langue, tu ne peux pas jouer mais c'est plus facile pour aider, pour comprendre ce que veulent le coach et tes coéquipiers. J'étais énervé contre moi-même car je savais que je pouvais faire mieux, je veux aider l'équipe, rendre la confiance que me donnent le coach, le club, mes coéquipiers. Je veux m'améliorer.»
Kevin Strootman espère que la victoire à Caen (1-0) va lancer les Marseillais dans une dynamique positive. Vendredi soir, l'OM reçoit Lille dans le cadre de la 25e journée de Ligue 1. Malgré les absents sur blessures ou suspension, Strootman a confiance en son équipe. «Il manque le capitaine (Payet), mais nous avons des joueurs qui peuvent disputer ce match, a rassuré l'ex-milieu de l'AS Rome. C'est un match très important. On est dans un moment difficile, mais on est encore en course. Rien n'est joué. Lille est une équipe très forte, ils ont fait un gros match à l'aller, ils ont gagné 3-0. On doit faire mieux vendredi. On sait l'importance de ce match. Si on gagne, on se rapprochera des premières places.»

«On aura besoin des supporters»

Pour cela, le milieu néerlandais attend le soutien du public qui a manifesté son agacement à plusieurs reprises lors des dernières sorties de l'OM. «Je les comprends, moi aussi je suis énervé, a assuré Kevin Strootman. C'est grave de se faire éliminer par une équipe de 4e division (Andrézieux, en Coupe de France). J'espère que vendredi ils seront avec nous. On aura besoin d'eux. Ça ne fait pas longtemps que je joue à Marseille mais je sais que s'ils sont avec nous, on pourra faire de grandes choses. Avant et après le match ils pourront être énervés, mais, pendant ils doivent nous soutenir.»

Kevin Strootman : «Mario Balotelli est un grand joueur»

Réagissez à cet article
500 caractères max
olivier30 23 janv. à 18:56

nous ont sais pas quand il joue bien ont la jamais vu

ADS :