(L-R) Wesley Hoedt of Holland, Khalid Boutaib of Moroccoduring the friendly match between Morocco and The Netherlands at Grand Stade Adrar on May 31, 2017 in Agadir, Morocco *** Local Caption *** (Maurice van Steen/VI IMAGES/PR/PRESSE SPORTS)
CM 2018 - Maroc

Khalid Boutaïb après la qualification du Maroc pour la Coupe du monde 2018 : «On a rendu heureux tout un peuple»

Quelques jours après la qualification du Maroc pour la Coupe du monde 2018, Khalid Boutaïb est revenu sur cet exploit pour FF.fr. L'occasion de raconter son week-end fou et ses ambitions futures avec le Maroc.

«Khalid, comment se remet-on d'un tel week-end ?
On ne s'en remet tout simplement pas. A titre personnel, j'ai encore du mal à réaliser ce qu'on a fait. Dimanche, on était tous ensemble avec l'équipe et lundi je suis directement parti à l'aéroport pour la Turquie : tout est allé très vite. C'est quand tout le monde commence à en parler, que tu vois tout ce qui se passe dans les villes au Maroc que tu réalises vraiment.

Racontez-nous l'ambiance dans le vestiaire après le match face à la Côte d'Ivoire (2-0)...
C'était festif, bien sûr. Il y a pas mal de vidéos qui tournent sur les réseaux sociaux. On a bien profité sans trop abuser non plus vu qu'on avait un avion à prendre et que la journée avait été longue.
La pression a dû redescendre aussi...
La pression, elle était surtout du côté de la Côte d'Ivoire. Nous aussi, on en avait, mais c'était de la pression positive. On voulait vite jouer ce match pour connaître le dénouement et ça nous a souri.

Comment Hervé Renard a fait pour vous pousser jusqu'à la qualification ?
Il n'en a pas trop fait. Comme d'habitude, on a énormément bossé, avec beaucoup de sérieux, et c'est ce qui a fait notre force. On a jamais changé notre ligne de conduite. C'était la même qu'à l'entraînement et ç'a fait la différence.
«Ça ne servait à rien de se qualifier si c'est pour y aller en touristes»
Le retour au Maroc a dû être très spécial pour toute votre équipe...
C'était abusé, il y avait énormément de monde à l'aéroport. C'était un grand moment de partage entre nous et le public et c'est à ce moment-là qu'on a vraiment réalisé ce qu'il se passait, qu'on a compris qu'on avait vraiment rendu heureux tout un peuple. On ne peut être que fier de nous. J'ai reçu tellement de messages, d'appels... Je n'ai pas encore eu le temps de répondre à tout le monde...
Qu'est-ce que nous réserve le Maroc en Russie ?
On va jouer notre coup à fond ! Ça ne servait à rien de se qualifier si c'est pour y aller en touristes. Mais il faut pas oublier qu'avant le Mondial, on a des qualifications très importantes pour la CAN. Parce que OK, la CAN n'est pas la Coupe du monde, mais ça reste une grande compétition africaine et en tant que compétiteurs, on joue tous les matches pour les gagner. On a hâte d'être en Russie mais on va d'abord se concentrer sur nos objectifs en club et sur les échéances de la CAN.»

Antonin Deslandes
Réagissez à cet article
500 caractères max