Kondogbia during the match between Valencia CF against Real Madrd, week 21 of La Liga 2017/187 at Mestala stadium, Valencia, SPAIN - 27th January of 2018.  Cordon Press *** Local Caption *** (Jose Breton/CORDON/PRESSE SPOR/PRESSE SPORTS)
Bleus

Kondogbia, Bakayoko, Laporte, Aouar, Ndombele... Ces joueurs qui auraient été honorés d'être suppléants

A 23 ans, Adrien Rabiot a donc refusé d'être suppléant en équipe de France pour la prochaine Coupe du monde. D'autres, à sa place, auraient certainement pris ça comme un honneur. FF en a choisi cinq.

Geoffrey Kondogbia (milieu, 25 ans, Valence)

Après s'être un peu perdu à l'Inter Milan, l'ancien Monégasque a retrouvé son meilleur niveau cette saison, et participé au brillant exercice de Valence, quatrième de Liga et qualifié pour la prochaine Ligue des champions. Auteur de quatre buts et autant de passes décisives en 31 matches de Liga, celui qui affiche 5 sélections au compteur a été l'un des patrons de la formation coachée par Marcelino.

Lire aussi : Rabiot, une histoire (déjà) gâchée avec l'équipe de France

Tiémoué Bakayoko (milieu, 23 ans, Chelsea)

Auteur d'une très grosse saison 2016-17 avec Monaco, le Parisien de naissance a rejoint Chelsea l'été dernier pour quelque 45 millions d'euros. Malgré une première année mitigée sous le maillot des Blues, Bakayoko n'a cessé de clamer son envie de retrouver les Bleus, lui qui avait connu sa première (et unique) sélection le 28 mars 2017 en amical face à l'Espagne (0-2). Sans succès, pour l'instant.

Aymeric Laporte (défenseur, 24 ans, Manchester City)

Celui qui s'est fait nom à l'Athletic Bilbao a fait sauter les compteurs en rejoignant Manchester City en janvier. Montant de l'opération : 65 millions d'euros, soit le deuxième plus gros transfert de l'histoire pour un défenseur après Van Dijk (84 millions à Liverpool). «Est-ce que jouer à Manchester City peut me permettre d'atteindre l'équipe de France ? Forcément, avait-il confié à SFR. Plus tu gagnes de matches et de trophées, plus tu as de chances d'aller en équipe nationale». Champion d'Angleterre, il a été titularisé neuf fois en Premier League et trois fois en Ligue des champions depuis son arrivée chez les Citizens. Mais attend toujours sa première sélection, lui qui a été appelé plusieurs fois en Bleu sans jamais entrer en jeu.

Houssem Aouar (milieu, 19 ans, Lyon)

On ne l'attendait pas aussi vite aussi haut. A 19 ans, le natif de Lyon est pourtant déjà un cadre de l'effectif rhodanien. Et il n'a eu besoin que d'une saison pour le devenir. Doté d'une technique et d'une vista au-dessus de la moyenne, Aouar a su très vite se montrer indispensable dans l'entrejeu du troisième de Ligue 1. Son bilan en Championnat ? 32 matches, dont 27 en tant que titulaire, pour six buts et quatre passes décisives. Un vrai diamant...

Tanguy Ndombele (milieu, 21 ans, Lyon)

Son ascension fulgurante n'a échappé à personne. Arrivé à Lyon l'été dernier, à tout juste 20 ans, après une saison à Amiens, en Ligue 2, Tanguy Ndombele s'est très vite fait une place de choix dans l'effectif rhodanien. Avec 35 matches de L1 au compteur en 2017-18 (31 titularisations), il est même le deuxième milieu de terrain le plus utilisé de l'OL, derrière Tousart (37 matches). Vif, technique et travailleur, il a notamment prouvé face au PSG, en janvier (2-1), qu'il pouvait encore élever son niveau de jeu. - B. Ro.
Réagissez à cet article
500 caractères max