(E.Garnier/L'Equipe)
Ligue 1 - 25e journée

Kylian Mbappé guide (encore) le PSG à Saint-Etienne (0-1)

Longtemps accroché par des Stéphanois besogneux, le PSG a fini par s'imposer à Geoffroy-Guichard grâce à un but de Mbappé (0-1), son 19e en 18 matches de Ligue 1 cette saison.

La leçon : Même fatigué, le PSG est au-dessus

Les héros d'Old Trafford étaient logiquement fatigués. Malgré un match de très haute intensité contre Manchester United mardi dans les jambes, le PSG est parvenu à s'imposer dans un des contextes les plus difficiles que la Ligue 1 puisse proposer, à savoir dans le chaudron de Saint-Etienne. Thomas Tuchel a décidé d'aligner une nouvelle fois une équipe hybride en faisant tourner son effectif et en innovant tactiquement. Sur le papier, une défense trois avec Marquinhos, Kehrer et Thiago Silva, un milieu avec Diaby en piston gauche et Alves en piston droit, un trio axial composé de Bernat-Paredes-Draxler et Di Maria en soutien de Mbappe. En face, Jean-Louis Gasset a lui fait le choix d'opter également pour une défense à trois dans un schéma en 3-4-3 avec Khazri en faux neuf devant et Hamouma-Cabella en soutien.

Sur le terrain, le match n'a pas offert un grand spectacle. Saint-Etienne s'est contenté de défendre avec un bloc très bas alors que le PSG a eu la possession de balle sans se donner la peine de mettre énormément de rythme. A la mi-temps, aucune occasion nette n'était à noter, si ce n'est une parade de Ruffier sur un tir de Mbappé, en position de hors-jeu mais non signalé (20'). Au retour des vestiaires, le PSG a mis plus de vitesse dans ses enchainements. Le danger s'est fait plus pressant sur le but de Ruffier, mais ce dernier s'est interposé devant Di Maria (55'). La décision a été faite par Mbappé d'une superbe volée à une touche de près après un service cinq étoiles de Dani Alves. On en restera là, la faute à une équipe de Saint-Etienne particulièrement frileuse. Sans briller, le PSG gagne presque tranquillement et poursuit son cavalier seul en tete de la Ligue 1. Saint-Etienne rate une occasion de recoller à l'OL et passe cinquième du Championnat, à six points de son voisin.

Le gagnant : Mbappé en 9, ça marche !

Certains avaient des doutes sur la capacité de Mbappé à pouvoir briller dans l'axe, seul en numéro 9. Après Old Trafford, l'attaquant a apporté une nouvelle réponse sur sa faculté d'adaptation en offrant la victoire aux siens. Dans un pur registre d'avant-centre à l'ancienne, le Français a trouvé la faille d'une volée pleine de spontanéité sur un service de Dani Alves. Pour le reste, Mbappé a beaucoup pesé en venant décrocher, en réalisant quelques gestes techniques de grande classe et en étant une menace constance pour la défense adverse. Si Saint-Etienne a joué si bas, c'est certainement pour ne pas offrir de la profondeur au buteur. Mais un ovni comme Mbappé est capable de déjouer tous les plans adverses, il l'a encore prouvé ce dimanche soir. Incontestablement l'homme du match.

Le perdant : La frilosité de Saint-Etienne

On attendait avec impatience de voir ce qu'allait proposer Saint-Etienne sur sa pelouse dans un Geoffroy-Guichard des grands soirs face à un PSG remanié et fatigué. C'est peu dire si on a été déçu. Jean-Louis Gasset a mis en place une équipe défensive sur le papier. Pire encore, l'animation proposée par ses joueurs a été très prudente. La peur au ventre, Saint-Etienne a joué avec un bloc très bas en ayant comme seule ambition de ne pas prendre de but. A force de défendre, les Stéphanois ont fini par craquer. On aurait tant aimé les voir venir chercher haut le PSG, apporter du surnombre à chaque offensive. Ils ont le talent pour le faire. Mais ça ne suffit pas, il faut avoir la conviction aussi. Messieurs, soyez ambitieux !
Mehdi Elouar
Réagissez à cet article
500 caractères max
armellasebastien 17 févr. à 23:58

Je me demande quand même comment peut-on avoir des doutes en plaçant M'Bappé en 9 , seul en pointe ? quand on connaît sa vitesse , son sens du dribble et du placement , son sens du but et surtout sa facilité à s'adapter . Il a pas fini de nous étonner encore

Le_sage 17 févr. à 23:29

insistons sur la qualité technique de ce but et le collectif à montrer dans les écoles : tête de Paredestête de Di Mariacontrôle poitrine puis passe lobée de Alvesreprise croisée de Mbappé

ADS :