CM 2018 - Bleus

Kylian Mbappé : «Des choses qui arrivent»

Kylian Mbappé est revenu sur la frayeur survenue la veille à l'entraînement, qui l'avait obligé à quitter ses partenaires après avoir été touché à une cheville. Pour l'attaquant, rassuré sur son état de santé, l'incident est clos.

Il avait déjà rassuré tout le monde quelques heures après avoir stoppé son entraînement avec l'équipe de France, mardi à la suite d'un choc avec Adil Rami, mais Kylian Mbappé a confirmé que tout allait bien, ce mercredi en conférence de presse. Apparu détendu, souriant et très à l'aise comme d'habitude devant les médias, le jeune attaquant (19 ans) n'a pas voulu en rajouter, après les proportions prises très rapidement la veille, notamment sur les réseaux sociaux en raison de la rivalité entre le PSG et l'OM.

Il est «à 100%»

«Ce sont des choses qui arrivent et qui arriveront encore, a-t-il prévenu. C'est un coup anodin, il est arrivé un peu en retard, mais il n'y a pas mort d'homme. Ce n'est pas méchant. J'ai voulu dégonfler tout de suite (le buzz) pour ne pas que ça prenne le pas sur l'équipe.» Lorsqu'il a été touché à la cheville gauche, il n'a «pas eu peur», a poursuivi le joueur du PSG, assurant aussi être bien «à 100%»«J'ai voulu continuer, j'ai vu que ça grinçait un peu. L'adjoint m'a dit de rentrer (au vestiaire). J'étais juste déçu de sortir, de quitter l'opposition parce que c'était un tournoi. J'ai laissé mon équipe et on a perdu», a regretté le gros compétiteur qu'il est.

«Si j'étais défenseur, j'aurais fait pire»

Invité à s'exprimer quelques minutes plus tôt sur son partenaire en club et en sélection, Presnel Kimpembe s'est félicité que tout soit rentré dans l'ordre. «Plus de peur de que mal. Aujourd'hui il va très bien, tant mieux pour nous», a estimé le défenseur, avant de rappeler que «le foot est un sport de contact. On prend des coups tous les jours à l'entrainement. On ne changera pas forcément, on s'entraîne tous à 100%.» Une version confortée par Mbappé dans la foulée. «Si j'étais défenseur, j'aurais fait pire, a rigolé le Parisien, pour mieux dédouaner son coéquipier marseillais. Il faut juste que ça reste dans l'esprit du jeu. Si c'est le cas, il n'y a pas de problème.» 
Réagissez à cet article
500 caractères max