Soccer Football - Euro 2020 Qualifier - Group A - Montenegro v England - Podgorica City Stadium, Podgorica, Montenegro - March 25, 2019  England's Ross Barkley celebrates scoring their second goal with team mates           Action Images via Reuters/Carl Recine (L'Equipe)
Euro 2020 - Éliminatoires

L'Angleterre irrésistible au Monténégro (1-5)

Après en avoir passé cinq à la République tchèque il y a trois jours, l'Angleterre a récidivé au Monténégro (1-5). Hudson-Odoi était titulaire, Sterling et Kane ont encore été très bons.

Trois jours après leur victoire convaincante contre la République tchèque (5-0), les Anglais ont continué leur marche en avant. Cette fois-ci contre le Monténégro. Et ils n'ont pas fait dans la dentelle (1-5). Pourtant, ce sont bien les locaux qui ont ouvert le score. A l'entrée de la surface, Vesovic profitait d'un contre favorable et de la passivité de Keane pour ouvrir son pied et trouver le petit filet de Pickford (17e, 1-0). Les Three Lions ont quelque peu tâtonné mais ont finalement réussi à revenir à la marque. Sur un coup de pied arrêté, Keane égalisait de la tête pour remettre les siens à hauteur (30e, 1-1). Le très virevoltant Hudson-Odoi allait lui aussi se distinguer. Auteur d'une excellente performance pour sa première titularisation avec l'Angleterre, l'ailier de Chelsea dribblait son vis-à-vis pour s'ouvrir le chemin du but. Sa frappe, déviée par Barkley, trompait le portier monténégrin (39e, 1-2).
A partir de ce but, l'Angleterre a repris le contrôle total sur la rencontre, et a même produit quelques séquences très attrayantes. Et cette nette domination a fini par payer. Juste avant l'heure de jeu, Barkley s'offrait un doublé après un gros travail de Sterling, lui aussi très en jambes (59e, 1-3). Ce but tuait la rencontre alors que le Monténégro, sur quelques rares situations, avait manqué la balle d'égalisation quand Beciraj ratait le cadre à quelques mètres des cages (54e) ou quand Ljajic en faisait de même dans la surface (56e).

Lire aussi : Qui sont les jeunes joueurs anglais qui pourraient briller avec la sélection ?

De son côté, la bande à Southgate continuait sa démonstration. Parti dans la profondeur, Sterling servait Kane, qui n'avait plus qu'à pousser au fond (71e, 1-4). De passeur, le joueur de Manchester City se muait en buteur. A la réception d'une merveille d'ouverture dans le dos de la défense d'Henderson, il marquait le cinquième but des siens (1-5, 81e). Son quatrième but en deux matches. Avec deux victoires en deux matches, dix buts marqués et un seul encaissé, les demi-finalistes de la dernière Coupe du monde sont irrésistibles. - J.D.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :