Mauricio Macri, le présient argentin. (Reuters)
Argentine

L'Argentine promet une loi contre la violence dans le football

Le président argentin Mauricio Macri annonce que le parlement va légiférer contre la violence dans le football et les hooligans, après les incidents de River-Boca.

« Après les événements scandaleux d'il y a dix jours, nous allons présenter une nouvelle loi pour essayer de mettre des limites définitives à la violence des barrabravas (supporteurs violents) dans le football », a déclaré le président argentin Mauricio Macri devant la presse, lundi. L'attaque à Buenos Aires du bus transportant les joueurs de Boca Juniors, deux heures avant la finale retour de la Copa Libertadores, a conduit au report et à la délocalisation de la rencontre, qui doit se jouer dimanche à Madrid.

« Cela ne peut pas se reproduire »

« Cela ne peut pas se reproduire, que les autorités internationales du football nous disent que nous ne pouvons pas jouer dans notre pays », s'est attristé M. Macri, avant d'appeler les supporters argentins à « une profonde réflexion » après ces débordements qui ont privé Buenos Aires de la finale et nui à la réputation du football argentin et sud-américain, alors que l'Argentine, l'Uruguay et le Paraguay sont candidats à l'organisation du Mondial 2030.
Réagissez à cet article
500 caractères max