Championnat des étoiles
2 Live s'abonner
Les Lillois ont déçu jeudi. (S.Mantey/L'Equipe)
Ligue Europa - Lille

L'attitude de Lille contre l'Ajax en Ligue Europa interpelle

Au-delà du résultat (1-2), les Lillois n'ont pas affiché un mental à la hauteur de l'événement, jeudi, contre l'Ajax.

Les Lillois pourront toujours arguer que l'arbitrage ne leur a pas été favorable, entre la non-expulsion d'Alvarez qui a empêché David de filer au but et le penalty franchement limite concédé par Renato Sanches. Mais ils ont au moins autant raté leur match que M. Kruzliak, jeudi, contre l'Ajax (1-2), et le Slovaque n'est pas le seul responsable de leur défaite.
Tard jeudi soir, leur entraîneur Christophe Galtier lançait : « Il faut vraiment qu'on ait une remise en question. Je pensais vraiment qu'on allait voir un autre visage de notre équipe. » C'était un soir pour savoir si le LOSC avait grandi, après une campagne de C1 à un petit point l'an dernier. Mais face à une équipe pourtant privée de quatre titulaires, ses joueurs sont souvent passés pour des petits garçons qui se brûlaient les pieds à chaque fois qu'ils touchaient le ballon.

Un manque de maturité

C'était panique à bord et l'absence des grands frères que sont Benjamin André et Burak Yilmaz a été d'autant plus remarquée. « Je ne veux pas chercher d'excuses sur les absences, répondait le technicien. Mais évidemment, quand vous avez plus de maturité, plus de maîtrise des événements, ça permet de canaliser et de maîtriser un peu tout l'énervement qu'il peut y avoir autour. » Quand le bateau lillois a tangué, cette saison, les deux grognards ont souvent été précieux.
En première période contre le Celtic (2-2), l'ex-Rennais avait été presque le seul joueur à ne pas faire n'importe quoi quand les Ecossais avaient ouvert le score. Quant au Turc, il montre toujours l'exemple quand ses coéquipiers sont à la rue. Il a marqué un doublé à Brest et donné de l'espoir à une équipe menée 3-0 au bout de 40 minutes. Et c'est aussi lui qui avait réduit l'écart contre Angers, à 0-2.

lire aussi

Les notes de Lille-Ajax : les insuffisances de Bamba et Yazici
Ce n'était exactement l'attitude jeudi de son compatriote Yusuf Yazici, totalement passé à côté de son match et qui est parti directement au vestiaire lors de son remplacement par Luiz Araujo à l'heure de jeu. Une attitude qui n'a pas dû être du goût du staff lillois. Mais puisque le LOSC rejoue dès ce dimanche et que Yilmaz sera toujours absent, l'ex-joueur de Trabzonspor aura probablement l'occasion de se racheter, d'entrée ou en cours de match. À l'aller, contre Lorient (4-0), il avait été époustouflant.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :