san nicolas (moises) thauvin (florian) (A.Reau/L'Equipe)
Euro 2020 - Qualifications

L'équipe de France déroule sans forcer en Andorre après la claque reçue en Turquie

Trois jours après la prestation insipide de Konya en Turquie (0-2), les Bleus étaient attendus en Andorre pour le dernier match de leur saison. Face à une opposition très faible, l'équipe de France n'a pas tremblé (4-0). Avec des buts de Mbappé, Ben Yedder, Thauvin et Zouma.

La leçon : Les Bleus partent en vacances avec la tête du groupe

Ils nous devaient une revanche. Et dans de nombreux compartiments du jeu : de l'envie à l'efficacité en passant par l'intensité. Si inquiétants en Turquie, en réalisant l'un des pires matches l'ère Didier Deschamps, les Bleus ne sont pas tombés dans le piège d'Andorre. Il faut dire qu'il fallait vraiment le faire pour s'incliner face aux coéquipiers d'Ildefons Lima. La sélection d'Andorre restait en effet sur une série sans appel de 53 défaites pour 53 matches de qualification pour un Euro. La France n'avait donc qu'à être sérieuse. Coupable d'une prestation catastrophique à Konya (22 ballons perdus), Mbappé libérait rapidement les siens, bien lancé par Griezmann (0-1, 11e). Le centième but de sa jeune carrière.
Servi par Thauvin, Ben Yedder, titulaire de dernière minute pour suppléer Coman, touché, doublait la mise (0-2, 30e). Avant que le même Thauvin n'imite le Sévillan d'un retourné acrobatique de qualité après une passe de Mbappé (0-3, 45e+2). Dès la pause, l'affaire était entendue. Aussi confortable et tranquille que dans un salon de thé, Lloris, qui n'a eu qu'à intervenir que sur un coup franc sans danger (67e), voyait Zouma conclure le quatrième but en deux temps après un corner (0-4, 60e). Les opportunités s'enchaînaient en seconde période mais le tableau d'affichage ne s'emballait pas davantage. Seule ombre à ce tableau globalement positif : le coup reçu par Ndombele à l'heure de jeu. Le Lyonnais a dû céder sa place à Sissoko. Les Bleus terminent donc cet exercice 2018-19 post-Coupe du monde par un succès. Et avec la défaite de la Turquie en Islande, la France récupère la première place du groupe. Les trois équipes comptent neuf points tout en haut d'une poule disputée. L'Albanie n'est en effet qu'à trois longueurs. Prochain rendez-vous pour les champions du monde : en septembre face à l'Albanie et Andorre. Bonnes vacances Messieurs.

Le gagnant : Soir de premières

À Andorre, Didier Deschamps avait décidé de faire franchement tourner par rapport au naufrage turc. Au coup d'envoi, Dubois, Lenglet (première sélection), Zouma, Mendy, Ndombele, Thauvin et Ben Yedder étaient tous titularisés. Et trois d'entre eux ont claqué leur tout premier but en équipe de France : Ben Yedder, Thauvin et Zouma (qui aurait pu même pu s'offrir un doublé de près dans les derniers instants). Le deuxième nommé a par exemple pu engranger de la confiance, il a en effet été impliqué sur de nombreuses actions. Sauf surprise, on devrait revoir ce trio lors du prochain rassemblement.

Le perdant : Gomes n'a pas pu aider les siens

Portier de Santa Coloma, champion d'Andorre en titre, Josep Gomes n'a pas été très inspiré sur sa ligne. Certes, en face, le niveau de l'armada française était bien sûr élevé. Mais ses interventions sur plusieurs buts des Bleus auraient sûrement pu être plus autoritaires. Pour éviter à son équipe de prendre trop l'eau, trop vite.
Timothé Crépin 
Réagissez à cet article
500 caractères max
ridan2002 11 juin à 23:27

Ou se trouve " Andorre" ? Est ce qu'il a participe a une coupe du Monde ?

sb322841 11 juin à 22:48

La France déroule...magnifique, la Turquie est oubliée...champion du monde !!!

ADS :