Foot

L'équipe de France du week-end

Chaque lundi, nous déterminons l'équipe type des meilleurs joueurs français du week-end, qu'ils jouent en Ligue 1 ou à l'étranger. Étienne Capoue, Rémi Oudin et Nicolas Pallois en font partie cette semaine.

GARDIEN

Même si Bordeaux a chuté à Nantes (1-0), Benoît Costil a été énorme dans la cage girondine. Le gardien bordelais a touché la reprise de Pallois, mais il pouvait difficilement faire mieux compte tenu de la force de la frappe. Après s'être interposé sur une reprise de Majeed (46e), il a évité un score plus lourd à nouveau devant Majeed (64e, 80e), Krhin (79e) et Moutoussamy (88e). Note 7/10 dans l'Équipe.
Toutes les notes de L'Équipe

DÉFENSEURS

S'il a été gêné par Mitrovic en début de match contre Fulham, Issa Diop a ensuite pris le dessus sur l'attaquant lors de la victoire de West Ham (3-1). Très solide, véloce, il a marqué le deuxième but de la rencontre d'une tête puissante, sur un centre de Snodgrass. Très heureux après sa première réalisation en Premier League, il tentera de confirmer la semaine prochaine contre Manchester City.
Nicolas Pallois a réussi un match autoritaire, en étant propre et efficace dans le registre défensif, durant la victoire de Nantes contre Bordeaux (1-0). Pour sublimer encore son match, il a marqué d'une belle reprise le but qui permet à Nantes de prendre dix points d'avance sur la zone rouge. Dans l'élan nantais de la première période, il avait aussi tenté sa chance sur une frappe de loin (4e). Noté 7/10 dans l'Équipe.
Moussa Niakhaté n'a pas eu à forcer son talent pour contenir les attaquants de Schalke 04 lors de la victoire (3-0) de Mayence. Il a tout bien fait derrière, anticipant ou jaillissant pour annihiler leurs offensives. L'international Espoirs a même marqué un but à l'heure de jeu, refusé logiquement pour un hors-jeu.

MILIEUX

Dans la lignée de ce qu'il a proposé contre Montpellier, Christopher Nkunku a été très performant lors du succès de PSG contre Nîmes (3-0). Il s'est de nouveau montré décisif en ouvrant le score sur un super enchaînement contrôle - frappe à grande vitesse (40e) puis en décalant Mbappé (89e). En mouvements, disponible, il a failli s'offrir un doublé avec un lob bien senti mais pas cadré (67e).
Si Abdoulaye Doucouré a été superbe, Étienne Capoue a été encore plus fort pour guider Watford à la victoire contre Cardiff, vendredi (5-1). Dominant au milieu, il a toujours fait avancer les Hornets, à chaque prise de balle. Après une passe décisive parfaite pour Deulofeu sur le troisième but, il a encore été à l'origine du quatrième avec une ouverture vers l'Espagnol. Le Watford Observer lui a attribué la note rare de 9/10.
Chelsea a perdu la finale de la League Cup contre Manchester City aux tirs au but (0-0, 4-3 t.a.b.), dimanche, mais N'Golo Kanté ne méritait vraiment pas une telle issue. Le milieu de terrain des Blues a été incroyable d'activité face aux Citizens, avec une omniprésence à la récupération, et plusieurs bonnes projections vers l'avant. Il a raté une belle occasion du pied gauche (66e), dans un match où il n'a pas baissé en intensité pendant 120 minutes. ESPN lui a donné la note de 9/10.
Buteur contre Toulouse puis Rennes, Rémi Oudin a continué sa série sur le terrain de Montpellier (4-2), dimanche. Une première frappe sur Lecomte pour se roder (15e) puis un doublé du gauche plein de sang-froid : d'une frappe sèche au premier poteau (1-1, 27e) puis en remportant un duel face au gardien du MHSC après un bel appel dans la profondeur (3-2, 70e). L'élégant attaquant de 22 ans en est à huit buts cette saison. Note 7/10 dans l'Équipe.
Jérôme Roussillon a pris une part active au large succès de Wolfsburg sur le terrain du Borussia Mönchengladbach (3-0), samedi. Très bon au marquage d'Hermann, il n'a pas cessé de débouler sur son côté gauche pour apporter des solutions en attaque. Il a notamment été passeur décisif sur l'ouverture du score de Gerhardt.

ATTAQUANTS

Que dire encore cette semaine sur Kylian Mbappé... S'il a d'abord manqué une multitude d'occasions contre Nîmes samedi (3-0), le crack a fini par signer un doublé qui lui a permis de franchir le cap de 50 buts en Championnat (51 réalisations). Le tout en 88 rencontres, à seulement 20 ans, 2 mois et 3 jours. Simplement phénoménal. Il a obtenu la note de 7/10 dans l'Équipe.
Auteur d'un doublé, ses quinzième et seizième buts de la saison toutes compétitions confondues, Odsonne Edouard a porté le Celtic contre Motherwell (4-1) dimanche, en championnat d'Écosse. Il a notamment inscrit un sublime coup franc de 25 mètres, son premier chez les professionnels.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :