Karim Benzema a porté le Real face à Eibar. () Irina R.H.  / AFP7
Bleus

L'équipe des Français du week-end

Chaque lundi, nous déterminons l'équipe type des meilleurs joueurs français du week-end, qu'ils jouent en Ligue 1 ou à l'étranger. Kurt Zouma, Tiémoué Bakayoko et Karim Benzema en font partie cette semaine.

GARDIEN

Benoît Costil est le portier de cette équipe, lui qui a réalisé un clean-sheet contre Marseille (2-0). Le gardien de Bordeaux s'est notamment montré décisif dans des moments cruciaux de la rencontre à l'image d'une parade sur une tête de Kamara en début de match (8e) mais également d'un duel gagné face à Thauvin dans le temps additionnel (90e+6).

DÉFENSEURS

De nouveau préféré à Umtiti dans la charnière centrale du Barça, Clément Lenglet a une fois de plus démontré qu'il pouvait être présent dans les grands rendez-vous à l'image de son match face à l'Atlético (2-0). Face à trois attaquants madrilènes en fin de rencontre, le défenseur catalan n'a pas tremblé pour notamment sauver sa formation sur une talonnade de Morata qui se dirigeait tout droit vers le but (81e). Qualifiée pour la finale de la Cup après avoir dominé Brighton (1-0), l'équipe de Manchester City peut quant à elle remercier Aymeric Laporte. Le Français a été décisif aux deux extrémités du terrain, en étant tout d'abord à l'origine du but de Jesus (4e) avec une relance parfaite dont il est coutumier du fait. Les qualités défensives du Basque ont également été mises en lumière avec un sauvetage sur la ligne sur une tête de Duffy (53e) qui aurait pu changer la physionomie de la rencontre.
Jérôme Roussillon a lui aussi montré qu'il était un défenseur décisif. Le latéral gauche de Wolfsburg a de nouveau trouvé le chemin des filets lors de la victoire contre Hanovre (3-1). Bien servi par Malli, l'ex-Montpelliérain a trompé la vigilance du gardien d'une frappe à ras de terre, scellant le succès de son équipe (78e). Avec désormais trois buts et cinq passes décisives, le coéquipier de Guilavogui réalise une première saison pleine en Allemagne. Enfin, Kurt Zouma prend lui aussi place dans notre défense grâce à sa brillante performance face à Arsenal (1-0) avec un marquage sans relâche sur son compatriote Lacazette qui a par conséquent vécu un match difficile.

MILIEUX

Après une première partie de saison très insuffisante, Tiémoué Bakayoko prend désormais ses aises dans le milieu de terrain de l'AC Milan en se positionnant devant la défense. Un retour à son meilleur niveau qui a été confirmé par sa prestation sur la pelouse de la Juventus (1-2). Très actif dans la récupération du ballon et dans les phases de transition, le Français est à l'origine du but de Piatek en substituant le ballon à Bentancur avant de servir le Polonais (39e). Aligné à un poste inhabituel de milieu relayeur, Jeff Reine Adélaïde a lui aussi brillé lors du spectaculaire match nul entre Angers et Rennes (3-3). Le jeune Angevin a tout d'abord ouvert son compteur en Ligue 1 avec une puissante frappe du gauche au retour des vestiaires (47e). Mué en passeur décisif pour Bahoken (52e), l'ancien d'Arsenal s'est ensuite offert un doublé en inscrivant le but égalisateur de la tête dans les derniers instants de la rencontre (90e+3). Un match qui fera sans doute date dans le début de carrière du Français.
Au coeur de cette équipe, se trouve également Hatem Ben Arfa. Le Rennais a réussi un superbe numéro pour l'ouverture du score à Angers, en slalomant au milieu de quatre défenseurs avant de conclure après un une-deux avec Niang. « Contre le talent, il n'y a pas grand-chose à faire, a reconnu, beau joueur, Stéphane Moulin. S'il y avait eu le marchand de cacahuètes sur le terrain, il l'aurait aussi dribblé. »

ATTAQUANTS

Karim Benzema a porté un Real Madrid moribond contre Eibar (2-1) en inscrivant les deux réalisations des Merengue de la tête, l'une piquée (59e), l'autre smashée (81e). Le Français avait auparavant vu deux buts être refusés pour hors-jeu, preuve de l'abnégation de l'attaquant. Il aurait même pu s'offrir un triplé si son tir n'avait pas heurté le poteau dans le temps additionnel. Wesley Saïd a lui été le grand artisan de la victoire dijonnaise sur la pelouse de Lyon (3-1). Crédité d'une note de 8 dans L'Équipe, l'attaquant bourguignon a été impliqué sur les trois buts de son équipe à commencer par l'ouverture du score d'une frappe puissante au sol (3e). Le joueur de Dijon a ensuite provoqué les deux csc des Gones sur un tir lointain dévié par Marcelo (7e) et un centre en retrait détourné par Rafael (65e).
Ces deux joueurs sont accompagnés sur le front de l'attaque par Jean-Philippe Mateta, auteur d'un triplé lors du large succès de Mayence contre Fribourg (5-0). L'ancien joueur de Lyon a démontré ses talents de finisseur en dribblant le gardien sur son premier but (25e) avant de faire preuve d'opportunisme sur le second (33e). Sa performance a été conclue par une superbe tête (77e) afin de porter à dix unités son total en Bundesliga.
(-)
(-)
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :