Lionel Messi (Barcelona), NOVEMBER 27, 2019 - Football / Soccer : UEFA Champions League Group F match between FC Barcelona 3-1 Borussia Dortmund at Camp Nou stadium in Barcelona, Spain. (Photo by D.Nakashima/AFLO) *** Local Caption *** (Daisuke Nakashima/AFLO/PRESSE/PRESSE SPORTS)
Ligue des Champions - 5e journée

L'équipe type de FF de la 5e journée de Ligue des champions

Voici notre équipe type de la 5e journée de Ligue des champions, comprenant les matches de mardi et hier soir. Lionel Messi et Robert Lewandowski, étincelants, mènent l'attaque.

(L'Equipe)
(L'Equipe)

Gardien

Mission accomplie pour le PSG, qui se qualifie pour les huitièmes de finale avec la certitude de terminer premier de son groupe. À Madrid, les Parisiens ont obtenus le 2-2 après avoir été longtemps dominés par le Real, et s'ils restent invaincus, ils doivent une fière chandelle à Keylor Navas. Pour son retour au Bernabeu sous les bravos de ses anciens supporters, le portier costaricain a été étincelant et nul doute que beaucoup de Madrilènes regrettent toujours un peu plus son départ pour Paris. Sans reproches sur les deux buts de Benzema, ses deux premiers encaissés depuis le début de la compétition, Navas a vu le feu se déchainer sur sa cage (14 tirs !) et a repoussé une demi-douzaine de conclusions insidieuses, notamment de ce même Benzema, de Kroos, de Carvajal et d'Isco. Et dans les dernières secondes du match, c'est un de ses montants qui a repoussé un coup-franc de Bale !

Défenseurs

Oublié le Matthijs De Ligt hésitant et maladroit du début de l'automne : le jeune défenseur central batave a été impressionnant d'énergie, de justesse et de flegme au cours de la victoire (1-0) de la Juve sur l'Atletico Madrid, succès lui assurant la première place du groupe D. En parfaite symbiose avec Bonucci, De Ligt n'a laissé que peu d'espaces et d'opportunités de se montrer dangereux à Vitolo et Morata. Puis il a aussi fermé la porte, souvent de façon spectaculaire, à Correa et Joao Felix, entrés en seconde période. Face aux tenants du titre de Liverpool et à son redoutable trio offensif Salah-Firmino-Mané, Kalidou Koulibaly a tenu à flot le navire du Napoli, reparti d'Anfield avec un précieux nul (1-1). À la 55e minute, le défenseur sénégalais a notamment repoussé sur la ligne une conclusion de Firmino. Un troisième défenseur de Serie A trouve sa place dans notre équipe-type : déjà très bon face à City lors de la précédente journée, l'Argentin de l'Atalanta José Luis Palomino a délivré une nouvelle grande prestation, écoeurant les attaquants du Dinamo Zagreb, mardi soir à San Siro. Le 2-0, bouclé par un superbe but de «Papu» Gomez, relance son Atalanta dans la course à la qualification, tandis que Marcelo, le latéral gauche du Real, a lui aussi livré une grande prestation.

Milieux

Dans ce milieu du terrain, voilà deux anciens de l'Ajax. Le premier est Christian Eriksen, passé par Amsterdam de 2009 à 2013, et depuis à Tottenham. Mardi, le Danois avait débuté le match face à l'Olympiakos sur le banc. Mais face à l'entame désastreuse des Spurs (0-2 après 19 minutes), Mourinho a rebattu les cartes et décidé de remplacer Dier par Eriksen avant la demi-heure, insufflant qualité, profondeur et vitesse dans le jeu londonien. Résultat : Tottenham a complètement renversé la vapeur, l'emportant 4-2, avec en bonus une passe décisive d'Eriksen, sur coup-franc, pour la tête de capitaine Kane, auteur d'un doublé. L'autre ex-Lancier est Frenkie de Jong, passé de l'Ajax au Barça l'été dernier et qui a encore une fois abattu un travail énorme dans le collectif braugrana face à un Borussia Dortmund dépassé (3-1).

Attaquants

La traction postérieure de notre onze se base sur deux lignes. Sur la première, voici Paulo Dybala, insaisissable pour les défenseurs de l'Atletico et qui a multiplié les courses, les feintes et les conclusions. Son but face aux Colchoneros - un coup franc du gauche à effet de quasiment la ligne de sortie de but - est un pur chef d'œuvre ! A ses côté, Lionel Messi, grand bonhomme du 3-1 sur Dortmund à l'occasion de son 700e match avec le Barça : un but, les passes décisives à Suarez et Griezmann, un coup franc sur la transversale, et des caviars à la louche. Place, aussi, à Hakim Ziyech, un ton au-dessus de tout le monde à Lille, où l'Ajax s'est imposé 2-0 et se retrouve en position de force dans le sprint final pour les huitièmes de C1. Auteur du premier but et de nombreuses prouesses, le Marocain a délivré à Promes le ballon du second but néerlandais. Devant ces trois artistes, un avant-centre hyper costaud a aussi brillé : Robert Lewandowski (Bayern Munich). Le Polonais, meilleur buteur de cette phase de poule de C1 (10 unités), a réalisé un quadruplé sur le terrain d'une Etoile Rouge de Belgrade submergée (6-0) par la meilleure attaque du lot (21 buts en 5 journées). Lewandowski en est à 30 buts entre club et sélection depuis le début de saison ! 

Roberto Notarianni
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :