pastore (javier) (L'Equipe)
Ligue 1

L'équipe type de la saison

La Ligue 1 2014-15 a fermé ses portes samedi soir. L'occasion, pour francefootball.fr, de dresser son équipe type de la saison. Le PSG, sacré champion de France, place cinq joueurs. Anthony Lopes et Javier Pastore sont les Etoiles d'Or de FF.

Etoile d'Or FF gardiens : Anthony Lopes

On dit souvent que pour avoir une équipe solide, il faut un grand buteur et un grand gardien. Si l'Olympique lyonnais termine second, il peut remercier Alexandre Lacazette et sa pelletée de buts. Mais les Gones peuvent aussi tirer un grand coup de chapeau à Anthony Lopes, qui remporte l'Etoile d'or France Football du meilleur gardien de Ligue 1 avec une moyenne de 5,89 étoiles. Une juste récompense pour un des piliers les plus importants de l'OL. L'international portugais a souvent tiré son équipe vers le haut et apporté ce supplément d'âme nécessaire à la réussite collective. Le bateau lyonnais a souvent tangué défensivement, mais Lopes a tenu la barre pour sortir la tête de l'eau de ses coéquipiers.
 
Bondissant, agile sur sa ligne et à l'aise dans ses sorties, l'enfant de Givors (à une vingtaine de kilomètres de Lyon) a impressionné par sa maturité et sa régularité. Sur 38 rencontres de Ligue 1, il peut se targuer d'avoir rendu 16 «clean sheets», d'avoir le second taux de pourcentage d'arrêts (75,91 %, juste derrière le gardien monégasque Danijel Subasic) et d'avoir effectué pas moins de 106 arrêts cette saison. C'est tout autant que Benjamin Lecomte ou Rémi Vercoutre, les portiers de Lorient et Caen qui ont joué le maintien jusque dans les dernières journées de Championnat. Lopes a été sollicité, mais il a rarement flanché.
 
On se souvient encore de ses nombreux arrêts lors d'un crucial Lyon-Marseille à Gerland (1-0) ou de ses parades à la pelle face au Paris Saint-Germain (1-1) et de son penalty stoppé face à Zlatan Ibrahimovic, donné à retirer... Anthony Lopes a un grand avenir devant lui et plusieurs défis à enjamber pour la saison à venir. Tout d'abord confirmer sous les couleurs lyonnaises en Ligue 1 mais aussi donner sa plénitude dans la plus grande des compétitions continentales, la Ligue des champions. Car en juin 2016 se profile l'Euro en France, où il devra encore convaincre le sélectionneur portugais, Fernando Santos, de lui offrir enfin les galons de titulaire de la Selecção.

Etoile d'Or FF joueurs de champ : Javier Pastore

Cinq buts, dix passes décisives, un élément moteur du jeu parisien, des gestes techniques qui ont fait lever le Parc des Princes : Javier Pastore n'a jamais été aussi flamboyant au Paris Saint-Germain. Cette saison est sa plus complète sous la tunique du PSG, lui qui a débarqué il y a déjà quatre ans en provenance de Palerme. Le poids du chèque signé par les Parisiens (42 millions d'euros) a longtemps été difficile à supporter. Mais c'est désormais un lointain souvenir. Alors oui, sa première saison (13 buts, 5 passes) avait été loin d'être ridicule, mais son exercice 2014-15 semble avoir marqué les esprits.
 
Avec une moyenne de 6,06 étoiles par match, l'Argentin, qui a retrouvé la sélection argentine, avec laquelle il devrait probablement disputer la Copa America (il fait partie d'une préliste de 30), devance son coéquipier Marco Verratti et le Stéphanois Max-Alain Gradel (6 étoiles de moyenne). Pastore est le capitaine de l'équipe type de l'année qui compte en tout cinq Parisiens (Marquinhos, Thiago Silva, Maxwell, Verratti et donc Pastore). Statistiquement, c'est surtout lors de la deuxième partie de la saison que Javier Pastore a rempli sa feuille de stats : quatre buts et huit passes décisives depuis la mi-janvier, dont trois caviars en un seul match face à Metz (3-1, 32e journée), c'est d'ailleurs cette rencontre qui avait permis aux Parisiens de se détacher quasi définitivement dans la course au titre de Champion.
 
Depuis son arrivée dans la capitale, Javier Pastore en est à sept trophées remportés sur la scène nationale. Samedi, même s'il sera suspendu face à Auxerre, il pourrait en rafler un huitième.Une régularité qui, à en croire les informations de L'Equipe, vont permettre à «El Flaco» de prolonger son bail dans la capitaine dans un futur très proche. Sous contrat jusqu'en juin 2016, Pastore devrait signer jusqu'en 2019 avec un salaire doublé à la clé : l'Argentin passerait de 3 à 6,5 millions brut par saison selon le quotidien. Et avec une saison pareille, on aurait tendance à dire que c'est mérité.
 
Timothé Crépin et Johan Tabau
Réagissez à cet article
500 caractères max
abba.balotelli45 26 mai à 18:53

Une equipe presque de Mdrr

monacoforever92 26 mai à 13:04

donc le meilleur gardien n'est pas ds l'equipe type .....lol

Pleneuf06 26 mai à 12:51

Fekir en pointe mais Carrasco à gauche non de non!

Zied Thabet 26 mai à 11:30

hhhhhhhhhhh ca peut pas être une équipe type sans Aymen Abdennour -_-

VEINDZA 25 mai à 22:16

Pas très claire leurs équipes

voir toutes les réactions