louza (imran) (A.Reau/L'Equipe)
Ligue 1

L'équipe type des belles surprises de la phase aller en Ligue 1

Alors qu'ils n'étaient pas attendus à ce niveau ou tout simplement pas attendus du tout en début de saison, ces onze joueurs ont pris une grande partie de la lumière durant la première phase du Championnat. Voici l'équipe type des belles surprises de la Ligue 1.

Gardien

Au fil des dix-neuf premières journées du Championnat, Gautier Larsonneur, le portier du Stade Brestois, a écoeuré nombre d'attaquants. Notamment impressionnant face au LOSC et à l'OGC Nice, cet automne, l'ancien international Espoirs a démontré à qui en doutait encore que la flatteuse réputation qui l'escorte depuis l'an dernier et les prouesses qu'il a réalisées en Ligue 2 était loin d'être usurpée. A mi-saison, le gardien a déjà effectué 77 arrêts et aucun de ses confrères ne fait mieux en Ligue 1.

Défenseurs

Titulaire à 13 reprises cette saison, le tout jeune Mohamed Simakan, 19 ans, a récemment prolongé son contrat avec le Racing Club de Strasbourg jusqu'en 2023. Capable d'évoluer indifféremment dans l'axe ou sur le côté, l'international U20 fait déjà presque figure de taulier et s'installe à droite de notre défense. A ses côtés, Axel Disasi, de deux ans son ainé, a également toute sa place dans notre onze. Le Rémois s'est imposé comme un titulaire incontournable du onze de David Guion alors que personne ne l'avait vu venir. Alvaro Gonzalez, bien plus expérimenté, complète notre charnière. Arrivé en France avec la réputation d'un joueur moyen, l'Espagnol a rapidement éteint les doutes qui l'escortaient. Et conquis un public du Vélodrome notamment séduit par sa fougue. Pour compléter ce trio, un deuxième très jeune joueur intègre l'équipe. Il s'agit de Rayan Aït-Nouri, 18 ans. Longtemps couvé par Stéphane Moulin, le latéral gauche s'est révélé aux yeux de l'Europe cette saison. Car c'est bien de cela que l'on parle : l'international Espoirs fait aujourd'hui l'objet d'une cour assidue de la part des plus grands clubs anglais.

Milieux

Auteur d'une grosse prestation lors de la réception du Paris Saint-Germain de son frère, Abdou, et de prestations solides tout au long de cette première partie d'exercice, le Brestois Ibrahima Diallo a lui aussi tapé dans l'œil des scouts anglais. Le milieu défensif est l'une des révélations de ce début de saison. Devant lui, Joris Chotard et Imran Louza complètent notre milieu de terrain. Le premier s'est immiscé dans l'équipe type de Montpellier à seulement 18 ans, alors que Michel Der Zakarian dispose de quelques titulaires en puissance au milieu de terrain. Le second a été poli à la Jonelière et s'est révélé sous les ordres de Christian Gourcuff, auquel le profil du joueur convient parfaitement. Très élégant balle au pied, le gaucher est tout sauf étranger à la bonne première partie de saison du FC Nantes. Pour occuper la pointe de notre losange et dicter le tempo, comment ne pas citer Dimitri Payet ? Auteur d'un exercice 2018-2019 pénible sous Rudi Garcia, le Réunionnais a retrouvé toute son influence en cette année de grande compétition internationale. Auteur de prestations majuscules face à Lyon - où il semblait habité - et Bordeaux, notamment, le numéro 10 est de retour à un niveau auquel pas grand monde ne l'attendait, il y a six mois.

Attaquants

S'il a moins bien terminé les six premiers mois de son aventure monégasque, sur fond d'incompréhension avec son entraîneur, Islam Slimani a été l'un des grands acteurs de cette première partie de saison. Auteur de 6 buts et de 7 passes décisives lors des douze matches auxquels il a pris part, l'international algérien a surpris tout son monde. A Monaco, il forme un duo redoutable avec Wissam Ben Yedder mais c'est à Victor Osimhen qu'il est ici associé. Personne n'avait vu venir le transfuge de Charleroi qui en est déjà à 10 buts et 4 passes en Ligue 1 et qui ne devrait pas tarder à affoler d'autres compteurs : ceux du marché des transferts. - T. P.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Silvaneric 10 janv. à 9:44

Sympa de mettre une photo d'un joueur de l'om qui, de plus, ne figure dans votre équipe de bonnes surprises. Ca change. arf ...

nobru83 10 janv. à 9:32

Grosse blague

ADS :